Redistribution équitable des fruits de la croissance économique:Talon lance l’assaut contre la pauvreté 

0
2837

Bientôt quatre années que le Bénin rayonne grâce au président Patrice Talon qui ne cesse d’œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie des plus vulnérables. Avec rigueur et sérieux, Talon s’active à mettre fin à la pauvreté.

Le président Patrice Talon continue de se préoccuper des conditions des plus fragiles. Dans son message de vœux à la Nation, le 31 décembre 2019, il a encore expliqué son attachement à leur cause. « Ma pensée va particulièrement à celles et ceux d’entre vous qui connaissent des difficultés de toutes sortes. Je veux leur dire qu’ils ont ma compassion et ma solidarité… », avait-il lâché. Il est vrai que le soleil du  Nouveau départ monte, pour illuminer le quotidien des plus humbles. Patrice Talon donne sens à la conception solidariste au moyen d’œuvres tangibles qui promeuvent l’assistance et le secours au bénéfice des faibles. Les 800 mille enfants des plus de 4000 écoles qui disposent d’un repas chaud par jour dans les cantines scolaires ne peuvent que répandre du tréfonds de leurs âmes innocentes une myriade de gratitudes et de bénédictions sur le  président Talon.  Dans la même veine, il ne faut pas oublier que 1.600.000 cahiers d’activités de français et de mathématiques ont été distribués au titre de la rentrée scolaire 2019-2020 au profit des classes de Ci et Cp. Dans l’enseignement secondaire général, professionnel et technique, au titre de la promotion de la scolarisation des filles et de leur maintien dans le système, le gouvernement Talon a assuré l’exonération des frais de 230.107 filles du 1er cycle pour un montant d’environ deux milliards cinq cents millions de FCfa et fourni la subvention pour le fonctionnement de 6 lycées de jeunes filles. Des bourses ont été octroyées à un grand nombre d’apprenants des établissements techniques et professionnels. Sur une échelle beaucoup plus élevée, le nombre d’allocataires de bourses et secours universitaires  est passé de 14.197 en 2017-2018 à 29.977 en 2018-2019, soit 15.780 nouveaux bénéficiaires et ce nombre est porté à 20.010 pour l’année 2019-2020, soit encore 27% d’augmentation. En clair, les parents d’élèves et d’étudiants,  ont des raisons évidentes de tirer une fière chandelle au chantre du Bénin révélé.

 

Le taux des ménages en insécurité alimentaire à la baisse

 

Sur un autre tableau, les couches les plus défavorisées ne devraient pas se faire prier pour applaudir les retombées des efforts de l’establishment Rupture qui ont permis de maîtriser les prix des principaux produits alimentaires de grande consommation et d’améliorer le niveau global de sécurité alimentaire des populations. Pour l’année 2019, le taux des ménages en insécurité alimentaire au Bénin est descendu à 9% contre 11% en 2018. C’est une évidence que Talon fait de la promotion de l’emploi des jeunes et de l’autonomisation économique des femmes des priorités. Les milliers de bénéficiaires du projet Assurance pour le renforcement du capital humain (Arch) ne diront pas le contraire. Sous peu, les artisans se délecteront à cœur joie de ce programme qui fait la fierté du volet social du Pag. Une chose est sûre, il est loisible au citoyen lambda de compter sur l’arsenal sécuritaire déployé dans le pays. Au grand dam des aigrefins, de la pègre, des malotrus, des chenapans, des divorcés sociaux, les Forces de défense et de sécurité assurent au peuple une tranquillité et la quiétude. A l’aurore de cette année 2020, le commissariat de l’arrondissement de Godomey a dû frapper un grand coup en neutralisant cinq redoutables braqueurs à Womey. Cet exploit héroïque n’aurait pas été possible si le gouvernement n’avait pas en amont mis les moyens subséquents à la disposition des hommes en uniforme. Autre chose, il est à l’honneur de la République que le gouvernement ambitionne de mettre en œuvre un nouveau projet de nutrition de la petite enfance au profit des tout petits de zéro à cinq ans dans 48 Communes. La chandelle du Nouveau départ brûle d’une flamme haute et inextinguible au profit des plus vulnérables. Pour cette  nouvelle année, le cap sera maintenu. Le président de la République l’a martelé: « …La constance de ces efforts, notre détermination à gagner le pari du développement et la mobilisation entière autour de cette cause nous garantissent une année 2020 prometteuse à tous égards ».

 

Boris Fatondji

(Coll externe)

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here