Réformes des évacuations sanitaires:Plus de 10 milliards d’économie réalisée en moins de 2 ans (La mafia mise à nu)

0
620

Plus de 10 milliards d’économie vient d’être réalisée par le gouvernement grâce aux réformes des évacuations sanitaires en moins de deux ans. C’est l’une des informations rendues publiques à l’issue du Conseil des ministres du mercredi 30 septembre 2020.

Les fruits des réformes dans le secteur santé commencent à devenir probants. En effet, un compte rendu du ministre de la Santé, relatif à la gestion des évacuations sanitaires vers l’extérieur, entre 2018 et 2020 a été fait en Conseil des ministres du 30 septembre 2020. Du point fait par le professeur Benjamin Hounkpatin aux membres du gouvernement, il ressort que les sommes engagées pour la cause sont passées de 15.138.460.445 de FCfa pour la seule année 2015, dont 9.193.274.958 de FCfa de frais de transport facturés par des agences de voyages ; à 5 084 000 000 de FCfa pour la période 2018-2020, frais de transport compris. Prenant acte de ce compte rendu, et dans le but de poursuivre la rationalisation des dépenses de l’Etat dans le cadre des évacuations sanitaires, en lien notamment avec la construction prochaine de l’hôpital de référence d’Abomey-Calavi, le Conseil a instruit le ministre de la Santé à l’effet de mettre en œuvre de nouvelles dispositions. Celles-ci consistent en l’application du mécanisme de ticket modérateur de 20%, identique à celui actuellement pratiqué dans le cadre de la prise en charge au niveau national pour les ayants droit de l’Etat. Le même ministre veillera notamment à accélérer les projets de renforcement et de transfert de compétences ainsi que l’amélioration du plateau technique des structures nationales, dans la perspective d’une autonomisation du Bénin en matière de soins.

 Une source de coulage fermée

Les évacuations sanitaires constituaient une vache à lait pour les agences de voyage. La preuve, sur 15 milliards de dépenses en 2015, 9.193.274.958 de FCfa de frais de transport ont été facturés au profit des agences de voyage. Avec la création de la Cellule des voyages officiels (Cvo) créée par l’actuel gouvernement, la mafia a été démasquée et d’importantes ressources restent désormais dans les caisses de l’Etat pour des projets phares du Programme d’action du gouvernement. Cette bonne dynamique doit être poursuivie afin d’offrir des chances à un plus grand nombre de patients d’être pris en charge. Le maintien de cette dynamique et la combinaison de l’obligation de faire soigner le plus grand nombre de Béninois tout en contenant les coûts sous-tendent l’activation du mécanisme du ticket modérateur de 20%. Mais au fond de quoi retourne le ticket modérateur de 20% ? Ce mécanisme se décline par le fait que tout bénéficiaire d’évacuation sanitaire dans les formations sanitaires nationales ou étrangères, bénéficiera d’une prise en charge, par l’Etat, de 80% des frais y relatifs. A travers ces réformes opérées, l’on constate aisément que le président Talon œuvre afin qu’être Béninois soit une chance pour tous et que les privilèges soient partagés. Cela participe à la solidarité nationale et surtout du principe de faire bénéficier ce privilège au plus grand nombre.

 

Léonce Adjévi

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here