Rejet de la requête du Mpl dans le cadre des Communales du 17 mai 2020:La Cour suprême donne raison à la Céna 

0
1374

Le Mouvement populaire de libération (Mpl) de Sabi Korogoné est fixé par rapport au différend qui l’oppose à la Commission électorale nationale indépendante (Céna) dans le cadre des élections communales et municipales du 17 mai 2020. Saisie en sa qualité de juge du contentieux électoral, la Cour suprême a tranché. Hier mercredi 18 mars, la Haute juridiction a débouté cette formation politique se réclamant de l’opposition. Pour rappel, le Mpl avait saisi la Cour suprême suite au rejet de son dossier de candidature par la Céna. Un rejet dû au fait que le parti a présenté un nombre de candidat supérieur à celui requis par le Code électoral, soit 3682 au lieu de 3630. Par rapport au fond du dossier, la Haute juridiction a rejeté le recours à cause des irrégularités indiscutables qu’il comporte. Quant à la forme, la requête a été déclarée irrecevable parce qu’elle est dirigée contre l’Etat béninois et recevable en ce sens qu’elle élève une contestation contre la Céna.

 

AT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here