Relations bilatérales Nord-Sud:Le point de la coopération entre Bénin et le Royaume de Norvège

0
3101

La Norvège et le Bénin entretiennent d’excellentes relations diplomatiques. Depuis l’avènement de Patrice Talon au pouvoir, la coopération a été renforcée sur tous les plans. Le point est fait par l’Ambassadeur Eusèbe Agbangla.

Le Royaume de la Norvège et la République du Bénin entretiennent des relations diplomatiques depuis 1960.

Avant 2016, toutes les tentatives de relance de la coopération bilatérale sont demeurées vaines, en raison probablement de l’expérience peu concluante de partenariat entre la Société norvégienne Saga Petroleum et le gouvernement béninois (1979 – 1985), d’exploitation de gisement pétrolifère au Bénin. Cette situation avait engendré des négociations qui avaient abouti à une remise de dette totale de la part de la Norvège au profit du Bénin, dans les années 2000.

Cependant, la coopération entre les deux (02) pays a connu un essor remarquable depuis l’avènement du président Patrice Talon au pouvoir, dont la visite officielle en Norvège du 07 au 09 novembre 2018, a été un événement de grande portée diplomatique, politique et économique dans la coopération entre les deux (02) pays.

 

I- Renforcement des relations aux plans

diplomatique et politique

 

1) Visite de travail du ministre de l’Economie et des finances du Bénin, Monsieur Romuald Wadagni, à Oslo les 21 et 22 février 2019

Le ministre de l’Economie et des finances du Bénin, Monsieur Romuald Wadagni, a effectué une visite de travail à Oslo les 21 et 22 février 2019, dans le cadre d’échanges avec les autorités norvégiennes au sujet du financement des projets de développement du Bénin et de la consolidation du partenariat nouveau convenu par les deux (02) pays, à l’occasion de la visite officielle du président de la République du Bénin, Sem Patrice Talon, en Norvège du 07 au 09 novembre 2018.

Dans le cadre de sa visite, le ministre Wadagni a eu des échanges dans la journée du 21 février 2019 avec Monsieur Dag-Inge Ulstein, ministre du Développement international du Royaume de Norvège, entouré des membres de son cabinet.

Au terme de leurs échanges, qui ont porté entre autres sur les atouts du Bénin sur le plan de son évolution politique et démocratique, les réformes structurelles en cours de mise en œuvre dans le pays, la promotion de la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption, les Objectifs de développement durable (Odd) des Nations Unies, notamment dans les secteurs de l’eau, des énergies propres, de l’agriculture et du développement de l’entrepreneuriat local, les deux (02) ministres ont retenu des axes d’ intervention visant à resserrer le partenariat en plein essor entre les deux (02) pays, notamment en matière de modernisation des réseaux de distribution électrique et d’appui à l’entrepreneuriat local au Bénin.

Dans cette même journée du 21 février 2019, le ministre de l’Economie et des finances a eu des échanges avec Monsieur Brage Baklien, Secrétaire d’Etat auprès du ministre norvégien des Finances, au sujet des opportunités de financement offertes par le Fonds Souverain norvégien (Government pension fund global), souvent appelé « Fonds pétrolier ». D’une valeur de marché actuelle d’environ 8 318 milliards Nok, soit 840 milliards Eur, le Fonds est présent dans 72 pays dans le monde entier avec des placements dans des actions internationales, des titres à revenu fixe et l’immobilier.

Les deux (02) Parties ont reconnu la nécessité de la poursuite des échanges avec l’organisme de gestion du Fonds pétro lier, la « Norges Bank investment management » (Nbim), pour des informations plus actu elles sur le Bénin et les possibilités d’investissement du Fonds au Bénin .

La seconde journée de la mission du ministre de l’Economie et des finances à Oslo a été consacrée à des rencontres avec le Directeur Général de l’Agence norvégienne de coopération au développement (Norad), M. Jon Lomoy d’une part, et avec le Ceo du Fonds norvégien d’investissement dans les pays en développement (Norfund), M. Tellef Thorleifsson d’autre part.

Enfin, le ministre a rencontré un large parterre d’hommes d’affaires norvégiens, à l’occasion d’un déjeuner d’affaires organisé par la « Norwegian-african business

association » (Naba), avec une participation massive d’acteurs clés du secteur privé norvégien, tels que Giek, export credit Norway, Dnb, Cowi, Vissim, etc. Toutes ces structures ont affiché un fort engouement pour la mission économique et commerciale norvégienne au Bénin du 02 au 05 avril 2019.

 

2) Visite de travail au Bénin du Secrétaire d’Etat auprès du Ministre norvégien des Affaires Etrangères, Monsieur Jens Fralich Holte, le mardi 29 janvier 2019 :

Le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre norvégien des Affaires Etrangères, M. Jens Frolich Holte, a effectué une visite de travail au Bénin le 29 janvier 2019, accompagné d’une importante délégation composée de son chef de cabinet, Madame Hanne Melgard, de Madame Rigmor Elianne Skjeie Koti, Directrice Adjointe de la de la section de la Corne de l’Afrique et de l’Afrique de l’Ouest du Ministère norvégien des Affaires Etrangères, de Monsieur Jon Anton Johnson et de Son Excellence Monsieur Jens-Petter Kjemprud, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Royaume de Norvège près le Bénin, avec résidence à Abuja a, dans le cadre du suivi des conclusions de la visite officielle du le Président de la République, Son Excellence Monsieur Patrice Talon, au Royaume de Norvège du 07 au 09 novembre 2018.

Au terme de son séjour au Bénin, le responsable norvégien a animé conjointement un point de presse, le mardi 29 janvier 20 19, avec le Ministre des affaires étrangères et de la

Coopération, Monsieur Aurélien Agbénonci, en présence de plusieurs personnalités dont le ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, Monsieur Gaston Dossouhoui, du ministre du Cadre de vie et du développement durable, Monsieur José Didier Tonato, et du Directeur général de l’Agence de promotion des investissements et des exportations (Apiex), Monsieur Laurent Gangbes. Au cours de ces échanges, les nouvelles perspectives de la coopération entre les deux Nations ont été passées en revue.

 

3) Visite officielle du Président de la République en Norvège du 07 au 09 novembre 2018 :

Répondant à l’invitation à lui adressée par Son Excellence Madame Erna Solberg, Premier ministre du Royaume de Norvège, le président de la République, Son Excellence Monsieur Patrice Talon, a effectué une visite officielle au Royaume de Norvège du 07 au 09 novembre 2018.

Le Chef de l’Etat a par ailleurs pris part, en qualité d’Invité d’honneur, au 8ème sommet nordique et africain des affaires à Oslo.

Plusieurs événements ont marqué le séjour du président de la République en Norvège, allant des rencontres officielles avec Sa Majesté le Roi de Norvège, Madame le Premier Ministre, la Présidente du Parlement norvégien, la présidente de la Commission des affaires étrangères et de la défense du Parlement, à des échanges avec les acteurs privés (Sociétés, Fonds) de la Norvège et des pays nordiques, du monde de la gouvernance démocratique

(Fondations, médias internationaux, etc.), sans oublier les membres de la diaspora béninoise en Norvège.

Cette visite a été très fructueuse au regard de ses retombées et des perspectives de coopération renforcée qu’elle offre. Au nombre de ces retombées, on peut énumérer :

– Admission du Bénin sur la liste des pays bénéficiaires du Programme norvégien « oil for development » ou « Pétrole pour le développement », par le Conseil d’administration de ce programme en sa session du 06 décembre 2018, tel qu’annoncé au ministre des Affaires étrangères et de la coopération, M. Aurélien Agbénonci, par l’Ambassadeur de Norvège près le Bénin, M Jens Petter Kjemprud, le 11 décembre 2018 à Cotonou, et par note verbale du Ministère norvégien des affaires étrangères en date du 17 décembre 2018 ;

– Possibilité pour le Bénin de bénéficier de l’assistance norvégienne pour le démantèlement complet des installations du champ pétrolifère de Sèmè mises en place par la Société norvégienne Saga Petroleum dans les années 1980, la relance des activités d’exploration pétrolière et gazière et la lutte contre la pollution marine, ainsi qu’un appui institutionnel de la Norvège au renforcement des capacités des organismes compétents béninois ;

– Signature d’un Mémorandum d’entente entre le Ministère des affaires étrangères et de la coopération du Bénin et le Ministère des affaires étrangères du Royaume de Norvège. Avec ce Mémorandum, le Bénin devient éligible aux programmes de coopération au développement de la Norvège, tout en continuant de bénéficier des programmes régionaux et multilatéraux de ce pays, A ce sujet, le Bénin bénéficie à 100% du régime d’accès aux marchés en franchise de droits et sans contingent (Fdsc) de l’Organisation mondiale du commerce (Omc), pour l’exportation sur le marché norvégien des produits tropicaux béninois ;

– Tenue de la première session annuelle du Comité paritaire de suivi de la mise en œuvre du Mémorandum d’entente en 20 19 à Cotonou ;

– Possibilité de coopération entre le Bénin et la Norvège pour le financement des projets d’économie bleue relevant de la mise en œuvre de l’article 14 des Odd à savoir : « conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable » ;

– La décision du gouvernement du Bénin de soutenir la candidature du Royaume de Norvège à un siège de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies pour le mandat 2021-2022 ;

– Projet d’organisation d’une mission de prospection économique et commerciale des hommes d’affaires norvégiens au Bénin pendant le premier trimestre de 2019 ;

– Signature, le 30 novembre 2018 à Cotonou, d’un Mémorandum d’entente entre le gouvernement du Bénin et la Société norvégienne « Vissim As », relatif à l’étude du projet de mise en place d’un système de gestion efficace de l’espace maritime du Bénin, suite à l’audience accordée par le Président de la République à celle Société le 08 novembre 2018 à Oslo ;

– Reprise des discussions avec la Société Panoro Energy Asa, au sujet de sa nouvelle offre de reprise du Contrat pour l’exploration et l’exploitation pétrolières « Ceep » sur le Bloc Offshore n°1 et sur le champ de Sèmè précédemment détenu par la Société Sapetro Bénin Sa ;

– La disponibilité des autorités norvégiennes à accompagner le Bénin en matière d’éducation vocationnelle, pour laquelle une Table ronde sur les réformes du sous-secteur de l’Education technique et professionnelle au Bénin, est prévue au Bénin en février ou mars 2019.

Ainsi, la coopération bénino-norvégienne a pris de l’envol grâce à la volonté politique des autorités des deux (02) pays au plus haut niveau, avec de très bonnes perspectives pour l’avenir.

 

4) Participation du ministre de la Santé du Bénin à la Conférence du Gff à Oslo les 05 et 06 novembre 2018 :

Les 05 et 06 novembre 2018, le ministre de la Santé, Prof. Benjamin Hounkpatin, accompagné de Monsieur Athanase Hounnankan, Directeur de la programmation et de la prospective du Ministère de la santé, et de Monsieur Hermann Dossou Sognon, de la Présidence de la République, membre de l’UPS et du Comité Pharmed, a pris part à une Conférence sur le financement du développement, organisée par le gouvernement de la Norvège en partenariat avec le GFF, le 05 novembre 2018, avec la participation de Son Excellence Madame Erna Solberg, Premier ministre de Norvège, de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian Kaboré, président du Burkina Faso, de Madame et Monsieur Bill et Melinda Gates, entre autres, et à l’événement de réapprovisionnement du Mécanisme de Financement Mondial (Gff) le 06 novembre 2018 à Oslo.

L’événement du Gff visait à collecter de toute urgence des fonds pour sauver la vie de 38 millions de femmes, d’enfants et d’adolescents dans 50 pays dans le monde.

Le Gff a été lancé en juillet 2015 à Addis-Abeba en Éthiopie par la Norvège, le

Groupe de la Banque mondiale, le Ca nada et les Nations Unies, au cours de la Troisième Conférence internationale sur le Financement du développement et cela, dans le cadre d’un débat mondial sur la façon de financer les Objectifs de développement durable. Il s’agit d’un partenariat à multiples parties prenantes, qui appuie les efforts menés par les pays pour résoudre les problèmes de santé et de nutrition les plus importants affectant les femmes, les enfants et les adolescents, surtout dans les domaines de la santé à fort impact mais qui ne bénéficient pas d’investissements.

La Conférence a permis de mobiliser sous forme d’annonces des participants, un montant de 1000.000 de dollars Us pour intervenir dans 50 pays en développement.

Grâce à la présence officielle béninoise à ces deux (02) événements, le Bénin s’est placé en pôle position pour bénéficier des interventions du Gff dans les domaines de la santé à fort impact et pour la lutte contre la malnutrition affectant les femmes, les enfants et les adolescents.

En outre, le ministre en a profité pour nouer des contacts utiles, à même de faciliter la prise en compte des défis de santé du Bénin dans les instances internationales.

 

5) Visite de travail d’une délégation gouvernementale béninoise en Norvège les 27 et 28 avril 2017 :

Les 27 et 28 avril 2017, une délégation conduite par le ministre des Affaires

Etrangères et de la Coopération et comprenant le ministre de l’Energie, le ministre du Cadre de vie et du développement durable et le Conseiller spécial du Président de la République, chargé du Bureau d’analyse et d’investigation (Bai), a effectué une visite de travail à Oslo.

Au cours de son séjour, la délégation s’est entretenue avec les autorités norvégiennes à divers niveaux, notamment avec Madame Tone Skogen, Secrétaire d’Etat au Ministère des affaires étrangères de Norvège, la présidente de la Commission des affaires étrangères et de la défense au Parlement norvégien et Monsieur Borge Brende, alors ministre norvégien des Affaires étrangères, en vue du renforcement de la coopération bénino-norvégienne.

Cette mission avait pour but de restaurer la confiance au niveau des partenaires norvégiens, de faire augmenter les investissements privés norvégiens au Bénin, et d’aborder des sujets de préoccupation internationale tels que la lutte contre le terrorisme, les efforts de consolidation de la paix dans la sous-région ouest-africaine. Elle a aussi permis aux deux (02) délégations de chercher les voies et moyens pour aboutir au démantèlement dans les plus brefs délais des infrastructures pétrolifères de Saga Petroleum à Sèmè, qui ne cessent de polluer l’ environnement marin de manière inquiétante.

A l’issue des échanges entre les deux (02) ministres des Affaires étrangères, le ministre béninois a transmis une lettre du président de la République du Bénin au Premier ministre de Norvège.

Deux (02) Mémorandums d’entente ont été signés au cours de celte visite de travail à Oslo. Il s’agit de :

– Mémorandum d’entente dans le cadre de la promotion du partenariat public-privé avec la Norvegian-african business association (Naba) ;

– Mémorandum d’entente avec l’Institut norvégien des affaires internationales (Nupi en norvégien), dans le cadre d’échange d’expériences et de renforcement des capacités sur les questions stratégiques ou de préoccupation internationale, en collaboration avec l’Institut des relations internationales et des études stratégiques (Iries) et le Centre de formation aux opérations de maintien de paix (Cfomp) de Cana au Bénin.

 

6) Participation d’une délégation béninoise conduite par Monsieur Hervé Hèhomey, ancien ministre des Infrastructures et des transports, à la Conférence Norshipping 2017 à Oslo du 30 mai au 02 juillet 2017 :

Organisée conjointement par la « Norwegian-african business association »

(Naba) et « Ao Consulting » sur les opportunités de partenariat et d’investissement dans le domaine maritime et portuaire en Afrique, celle Conférence, dénommée « Norshipping 2017 », a réuni les acteurs portuaires et maritimes de quatre-vingt (80) pays du monde entier et a offert une plateforme de promotion et de découverte des opportunités d’affaires, d’investissements et de partenariats dans le domaine maritime et portuaire en Afrique.

 

7) Participation du ministre des Affaires étrangères et de la coopération à la 15ème Conférence des ministres des Affaires étrangères des pays Nordiques et d’Afrique, tenue à Oslo en Norvège les 26 et 27 mai 2016 :

Le séjour du ministre en Norvège lui a donné l’occasion non seulement de prendre une part active aux travaux de la Conférence, mais également de tenir plusieurs séances de travail avec les Responsables de certaines Institutions ou Organismes de la Norvège, dans le cadre de la relance de la coopération bénino-norvégienne.

En effet, en marge de la 15ème Conférence annuelle des ministres des Affaires

étrangères des pays africains et nordiques, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération a eu des séances de travail avec le ministre norvégien des affaires étrangères, Monsieur Borge Brende, dans le cadre du renforcement de la coopération entre le Bénin et la Norvège, et avec Monsieur Jon Lomoy, Directeur général de l’Agence norvégienne de coopération au développement (Norad), au sujet de l’accès du Bénin aux programmes de coopération au développement de la Norvège.

Le ministre a également fait une visite au siège de l’Institut norvégien de recherches en Bio économie (Nibio) et a invité, au terme des présentations des objectifs de l’Institut et du tour dans ses laboratoires, une délégation de NIBIO à effectuer une visite de travail au Bénin.

 

II- Renforcement de la coopération économique, commerciale et touristique

 

1) Audience du Président de la République avec des Chefs d’entreprises norvégiens :

Le 08 novembre 2018, le Président de la République a reçu en audience plusieurs Chefs d’entreprises norvégiens, afin d’échanger avec eux sur leurs intentions d’investissement au Bénin.

Ainsi, il a reçu successivement les représentants des Sociétés ci-après :

  • Monsieur Julien Balkany, Président du Conseil d’Administration de la Société norvégienne Panoro Energy Asa, intéressé à reprendre les droits et intérêts de la Société Sapetro Bénin Sa dans le Contrat pour l’exploration et l’exploitation pétrolières « Ceep » sur le Bloc offshore n° 1 et sur le champ de Sèmè et d’en devenir l’Opérateur ;
  • Monsieur Per Arne Henaes, Ceo de la Société norvégienne VIssim As, qui se propose de doter le Bénin d’un système de surveillance maritime, qui pourrait entre autres renforcer la sécurité et la sûreté au large des côtes béninoises, faciliter la lutte contre la piraterie, la contrebande et la pêche illégale, moderniser les voies d’accès au Port de Cotonou, assurer la protection et la mise en valeur de la Zone économique exclusive (Zee) ;
  • Monsieur Patrick Vigneau, Ceo de la Société norvégienne Jacobsen

Elektro, qui souhaiterait voir évoluer les négociations en vue de la réalisation du second projet Ipp de 120 Mw à Maria-Gléta, après avoir été déclarée attributaire d’un contrat de concession, conformément au communiqué du Conseil des ministres du 1er mars 2017 ;

  • Monsieur Stale Werner Nielsen, Directeur, spécialiste des bâtiments à la branche norvégienne de la Société danoise Cowi, démarchée par l’Ambassade pour aider à la réalisation d’un projet de construction de laboratoire de contrôle des produits halieutiques au Bénin.

Lors de tous ces échanges, le président de la République a encouragé ces hommes d’affaires nordiques dans leur volonté d’investissement au Bénin et a instruit ses collaborateurs à l’effet de maintenir le contact avec eux, pour le suivi de leurs différents projets dans notre pays. Le Chef de l’Etat a ensuite invité les représentants de ces différentes sociétés à se déplacer au Bénin pour rencontrer les structures en charge de leurs secteurs d’intérêt, pour présenter leurs offres.

 

2) Proposition de la branche norvégienne de la Société Cowi pour la construction d’un laboratoire de traitement des produits halieutiques au

Bénin;

Après leur rencontre avec le Chef de l’Etat à Oslo le 08 novembre 2018, les responsables de la branche norvégienne de la Société Cowi ont élaboré un document de projet de construction d’un laboratoire de traitement des produits halieutiques au Bénin, à l’attention de la partie béninoise.

Dès la fin de l’étude de ce document de projet, les négociations pourraient aboutir à la concrétisation de ce projet, qui vise à relancer l’exportation des crevettes du Bénin, réputées au plan international pour leur qualité et leur goût exquis.

 

3) Présentation de nouvelles propositions par la Société norvégienne « Panoro Energy Asa », pour la reprise des puits de pétrole abandonnes par la Société Sapetro :

Dans le cadre de la dynamisation des échanges économiques et commerciaux entre le Bénin et la Norvège, Monsieur Julien Balkany, Chairman de la Société pétrolière et gazière norvégienne Panoro Energy Asa, a transmis à la partie béninoise, un nouveau projet de Protocole d’accord, pour la reprise des puits de pétrole abandonnés par la Société Sapetro.

En effet, le gouvernement du Bénin avait exécuté un Contrat pour l’exploration et l’exploitation pétrolières « Ceep » sur le Bloc Offshore n°1 et sur le champ de Sèmè avec la Société Sapetro Bénin Sa en date du 1er décembre 2004.

Après l’abandon du champ de Sèmè par Sapetro Benin Sa et sa remise au gouvernement du Bénin qui en redevient l’unique propriétaire, la Société Panoro

Energy Asa a manifesté lors de diverses rencontres à Cotonou et à Oslo, le souhait de reprendre les droits et intérêts de la Société Sapetro Bénin Sa dans le Ceep et d’en devenir l’Opérateur.

Réitérant son intérêt à reprendre les puits de pétrole abandonnés par la Société

Sapetro, Panoro Energy Asa a donc repris langue avec les autorités béninoises par ce nouveau projet de Protocole d’accord et prend plusieurs engagements financiers.

Après avoir été reçu en audience par le président de la République le 08 novembre 20l8 à Oslo, Monsieur Julien Balkany s’est rendu à Cotonou où il a eu, le 04 décembre 2018, une séance de travail avec les responsables du Bureau d’analyses et d’investigations (Bai) de la Présidence de la République, qui a abouti à la recommandation à la Société Panoro Energy Asa, de prendre part plutôt à l’appel d’offres que le gouvernement se propose de lancer très prochainement dans l’ exploitation du secteur pétrolier au Bénin.

 

4) Disponibilité de Norfund à financer des projets au Bénin :

Norfund est disposé à examiner avec attention les demandes de financement pouvant être soumises par des entreprises norvégiennes en partenariat avec des entreprises béninoises, pour la réalisation de divers projets de pêche, comme le projet de construction d’un laboratoire de contrôle des ressources halieutiques ou de fermes d’aquaculture, dans la perspective d’une relance de l’exportation à grande échelle des crevettes produits au Bénin.

 

5) Signature d’un Mémorandum d’entente entre le gouvernement du Bénin et la Société norvégienne « Vissim As » :

La signature du Mémorandum d’entente est intervenue au lendemain de la visite officielle du président de la République en Norvège, précisément le 30 novembre 2018 à Cotonou. Il porte sur l’étude du projet de mise en place d’un système de gestion efficace de l’espace maritime du Bénin.

Ce Mémorandum d’entente démontre bien l’engagement du gouvernement béninois à promouvoir les intérêts et investissements norvégiens au Bénin, tel qu’exprimé par le Président de la République lors de sa visite officielle en Norvège.

 

6) Promotion des opportunités du Bénin par « Innovation Nonvay » :

Lors de son séjour à Oslo du 26 au 28 août 20 18, le Chef de mission a rencontré M. Ole Johan Sandvaer, Directeur régional de « Innovation Norway » pour le Moyen-Orient et l’Afrique, pour évoquer avec lui les voies et moyens pour développer les partenariats d’affaires entre le Bénin et la Norvège.

Outre ses engagements à œuvrer au renforcement des relations économiques et commerciales entre le Bénin et la Norvège et à partager ses expériences en matière de création de clusters d’affaires avec les organismes compétents béninois, « Innovation Norway » a créé une page (en norvégien) sur son site Internet, consacrée au Bénin, à ses réformes, aux mesures incitatives et à ses opportunités d’affaires, à l’intention des hommes d’affaires norvégiens, pour les inciter à investir au Bénin.

 

7) Table Ronde sur les attraits touristiques et les réformes en matière d’investissements au Bénin, le 08 novembre 2018 à Oslo:

A l’ occasion de la participation du Chef de l’Etat au 8ème Sommet nordique et africain des affaires à Oslo, la partie béninoise a organisé, parallèlement à la poursuite du Sommet, une Table ronde sur les attraits touristiques et les réformes en matière d’investissements au Bénin, qui s’est tenue sur les lieux mêmes du Sommet, à l’Hôtel radisson Blu Scandi navia d’Oslo.

Cette Table ronde a connu la participation de tours opérateurs, agences de voyages, compagnies aériennes et autres investisseurs nordiques, tels que Norfund, Ifu, Ditt Afrika As, Jambo Tours, Uhuru As, Hvitserk & Eventyrreiser, Norwegian Hospitality Association,

Virke – The Enterprise Federation of Norway, Ethiopian Airlines (Représentant à Oslo),

Lufthansa Group, Klm (Représentant à Oslo), Turkish Airlines (Représentant à Oslo), Air France/Klm (Représentant local), Aviareps, Naba, Nabc, Mercy Ships, The Norway Benin association, ainsi que d’autres structures norvégiennes de la société civile s’intéressant à la culture et au tourisme en Afrique.

La Table ronde a permis aux participants de découvrir les potentialités touristiques et les possibilités d’investissement dans ce secteur au Bénin.

 

III- Coopération dans le domaine de l’éducation et des recherches scientifiques

 

1) Institut norvégien de recherches en bioéconomie (Nibio) :

Le 26 mai 2016, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération du Bénin, Monsieur Aurélien Agbénonci, a visité l’Institut norvégien de recherches en bioéconomie (Nibio) à Oslo. Nibio est un Institut de recherche qui contribue à la sécurité alimentaire, à la gestion durable des ressources, à l’innovation et à la recherche dans le secteur de l’alimentation, de la foresterie et d’autres industries biologiques. Deux (02) chercheurs béninois y ont obtenu leur PhD et sont enseignants aujourd’hui à l’Université nationale d’agriculture de Porto-Novo.

A l’invitation du Maec, une délégation de Nibio conduite par Madame May-Guri

Siethre, a séjourné au Bénin du 14 au 17 novembre 2016. A cette occasion, un

Mémorandum d’entente a été signé entre l’Université nationale d’agriculture de Porto-Novo et l’Institut norvégien de recherches en bioéconomie (Nibio). A l’issue de la visite, la partie norvégienne a offert au Bénin, une bourse pour une formation en PhD à Nibio à partir de l’année académique 2017-2018. Par ailleurs, dans le cadre de ce partenariat, une délégation de l’Université nationale d’agriculture de Porto-Novo conduite par le recteur, a séjourné en Norvège en juin 2018.

 

2) Projet Eaf-Nansen :

Le Bénin est l’un des 32 pays africains partenaires du projet Eaf-Nansen, qui vise à soutenir la mise en œuvre d’une approche écosystémique dans la gestion des pêches maritimes. Supervisé par la Fao et financé par la Norad, le projet Eaf-Nansen est coordonné au Bénin par le Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche et vise à améliorer la gestion de la pêche à la senne de plage dans les eaux côtières des pays participants.

 

3) Partenariat dans le cadre de la réforme de la formation technique et professionnelle au Bénin :

Ce souhait a été exprimé par le Chef de l’Etat au cours du dîner de travail que le Premier ministre du Royaume de Norvège lui a offert et les deux (02) Hautes personnalités ont convenu de la participation des experts norvégiens en matière d’ enseignement et de formation à l’apprentissage à la table ronde sur les réformes du sous-secteur de la formation technique et professionnelle au Bénin, prévue pour se tenir à Cotonou en février ou mars 2019.

 

IV- Perspectives de la coopération bénino-norvégienne

 

De nouvelles bases de la coopération sont jetées pour une dynamisation des relations économiques bénino-norvégiennes ainsi que des investissements productifs des sociétés norvégiennes au Bénin. Le maintien des contacts officiels entre les deux (02) pays constitue un gage de la volonté politique réciproque de consolider la coopération bénino-norvégienne.

Cette volonté réciproque s’est concrétisée du côté norvégien par la visite de travail effectuée au Bénin par M. Jens Frnlich Hotte, Secrétaire d’ Etat près le ministre des Affaires étrangères de Norvège, le 29 janvier 2019. Au cours de cette visite, Monsieur Holte a annoncé quelques axes en chantier qui découlent de la visite officielle du président de la République en Norvège, notamment la visite de travail au Bénin d’une mission du Secrétariat du Programme « Oil for development » en mars 2019, l’intention de quelques sociétés norvégiennes de s’implanter au Bénin dans le secteur du pétrole et du gaz, la mission économique et commerciale à Cotonou des investisseurs norvégiens membres de la

« Norwegian-african business association » (Naba) en avril 2019, l’ouverture d’un Consulat honoraire du Royaume de Norvège au Bénin, pour renforcer les relations économiques entre les deux (02) Etats.

D’autres actions Communes sont envisagées telles que l’accès à d’autres programmes de la Norvège (Fish for Development, Clean and Healthy Oceans, les projets Norhed, les projets de lutte contre la violence à l’ égard des filles et le leadership féminin dans l’entreprise), la coopération dans le domaine de l’économie bleue, la promotion des relations économiques et des échanges commerciaux entre les deux (02) pays, le renforcement des capacités avec l’Institut norvégien des affaires internationales (Nupi) en matière de cybersécurité et des opérations de maintien de la paix.

 

Copenhague, le 29 mars 2019

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here