Home ART & CULTURE Renforcement des capacités des acteurs culturels : L’Aoa veut décentraliser la culture

Renforcement des capacités des acteurs culturels : L’Aoa veut décentraliser la culture

0
1544

Un Projet intégré de renforcement de capacités, de financement et de développement de l’action culturelle à Abomey-Calavi, Dogbo, Bohicon, et Parakou, a été lancé vendredi 28 juillet 2019, à Cotonou. Contribuer à l’ancrage de la décentralisation de la culture au Bénin, améliorer la circulation des biens culturels et la qualité de la production dans les 4 communes suscitées, tels sont  les objectifs  du projet. Selon le promoteur et Coordonnateur de l’Atelier ouverture Azo (Aoa), Brice Bonou, il s’agira, plus spécifiquement, de former les acteurs au théâtre d’intervention, de mettre en place des outils de gestion de projets et de mesure de l’impact de la culture, de former les bénéficiaires sur la gestion et la conception de projets, d’équiper les espaces culturels et d’organiser des spectacles

.«La culture est l’un des leviers les plus importants à actionner pour réhabiliter  et relancer l’économie. Il est parfois amusant d’entendre les gens se demander si la culture est économiquement rentable. Le présent projet donne une réponse pertinente. Il permettra de prouver que la culture est l’une des premières sources de contenu et de richesse économique et de prise de prise de conscience de l’impact de la culture sur le développement », a déclaré Brice Bonou. Ce projet  a été financé par l’Union européenne à travers le  programme Recensement et participation de la société civile(Repasoc). Pour son régisseur,  Aristide Akandé, l’Aoa est à encourager dans sa dynamique de faire la promotion de la culture  dans ces premières  4 communes et plus tard dans les 73 restantes. « Sur 427 dossiers reçus, 46 ont été retenus », a-t-il précisé. Le  Directeur de cabinet du ministre du Tourisme de la culture et des sports, Dal Koffi Attédé, le promoteur de l’Eitb, Dine Alougbine, et Ousmane Allédji sont venus encourager  les promoteurs.

JPM

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here