Renforcement des capacités des membres du Remed:L’Ancb pour la spécialisation des journalistes

0
5615

Une quarantaine de journalistes membres du Réseau des médias pour la décentralisation et le développement local (Remed) suivent depuis mercredi 19 décembre 2018 à Cotonou, une formation de renforcement des capacités sur les enjeux et défis de la décentralisation. Ouvert par le maire de Bohicon Luc Atrokpo, président de l’Association nationale des Communes du Bénin, cet atelier durera trois jours.

Il s’agit pour l’Ancb et son partenaire stratégique qu’est le Remed, de répondre à l’un des besoins exprimés par les professionnels des médias lors du diagnostic ayant précédé la signature en décembre 2017, du protocole d’accord liant les structures. Entre autres raisons pouvant expliquer le manque d’engouement des journalistes aux questions liées à la décentralisation, on peut citer la connaissance superficielle qu’ils ont des enjeux et des défis de la décentralisation. Une situation due à un déficit de formation ou de renforcement de capacités dans le domaine de la décentralisation. C’est donc pour apporter une réponse à cette problématique que l’Ancb et le Remed ont initié cette formation dont la finalité est d’amener les professionnels des médias à s’intéresser davantage à la décentralisation avec plus de pertinence dans les productions.

<script async src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »></script>
<ins class= »adsbygoogle »
style= »display:block; text-align:center; »
data-ad-layout= »in-article »
data-ad-format= »fluid »
data-ad-client= »ca-pub-4711733241009537″
data-ad-slot= »5661125067″></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
</script>

Pour Emmanuelle Berny, cheffe du Projet Paacol-Bénin,  la formation vient à point nommé dans la mesure où elle entre dans la droite ligne de la politique de l’Aimf de rapprocher les médias des collectivités locales.  C’est, à ses dires, ce qui justifie le soutien du Paacol à la formation. Abondant dans le même sens, Franck Kinninvo a remercié l’Ancb pour ses efforts.  Prenant la parole, le maire de Bohicon, Luc Atrokpo, président de l’Ancb, a réitéré la volonté de la faîtière des Communes du Bénin d’œuvrer davantage à la spécialisation des journalistes sur les questions de décentralisation. Il n’a pas manqué d’exprimer les remerciements de l’Ancb à l’endroit de l’Union européenne et l’Association internationale des maires francophones pour leur soutien.

 

AT

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here