Rentrée scolaire 2019-2020 apaisée:Le gouvernement donne toutes les garanties

0
1377

Le ministre des Enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou, et son collègue des Enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle Mahougnon Kakpo, étaient hier, mercredi 11 septembre 2019, face aux professionnels des médias. A cette occasion, ils ont fait le point des dispositions prises pour une rentrée scolaire 2019-2020 apaisée.

« Toutes les dispositions sont prises pour que la rentrée académique 2019-2020 soit effective le lundi 16 septembre 2019 ». C’est ce qu’a déclaré mercredi 11 septembre 2019 le ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle. Il était face aux professionnels des médias, accompagné de son collègue des Enseignements maternel et primaire. De leurs interventions, on retient qu’à l’occasion du Conseil sectoriel du dialogue social, le gouvernement et les partenaires sociaux ont accordé leurs violons pour que la rentrée scolaire se déroule normalement. Des journées pédagogiques ont été organisées en vue de relancer ce sous-secteur sur toute l’étendue du territoire national. Il a été également procédé au réaménagement de l’année académique afin de permettre aux enseignants de finir les différents programmes. Le format des épreuves a été aussi harmonisé. A cet effet, les conseillers pédagogiques ont été formés. Il est envisagé dans les jours à venir la formation de trois mille enseignants dans les mathématiques et sciences physiques en raison de la pénurie d’enseignants dans ces matières. Il sera procédé à l’ouverture  de deux autres lycées techniques cette année : l’un  à Tchaourou et l’autre à Bopa. Les différentes primes et subventions des enseignants ont été déjà positionnées dans les différentes banques et seront payées dans les premières semaines de la rentrée. Sur le plan pratique,  des instructions ont été données aux directeurs départementaux pour que les écoles soient aménagées pour accueillir les élèves sans oublier l’élaboration des emplois du temps. A ce niveau, Mahougnon Kakpo a exhorté les parents d’élèves à jouer également leur partition en apprêtant les enfants pour la rentrée scolaire du lundi 16 septembre 2019.

 

Les dispositions dans le sous-secteur de l’enseignement maternel

 

Le ministre de l’enseignement maternel, a quant à lui, fait savoir que dans son secteur, il a été procédé à la désignation de nouveaux directeurs d’établissement. « Pour cette année, le sous-secteur de l’enseignement maternel et primaire entend ouvrir 36002 salles de classes au lieu de 39409 l’année dernière. C’est dans la dynamique d’une gestion rationnelle des ressources financières et matérielles mises en place par le gouvernement », a déclaré Salimane Karimou. 2385 écoles sont concernées. En ce qui concerne les cantines scolaires, l’Etat a déjà joué sa partition en mettant les vivres à la disposition des écoles concernées pour les cantines scolaires à travers le  Programme d’alimentation scolaire intégrée. L’Etat s’est acquitté du fonctionnement des écoles et tout est prêt pour que la rentrée démarre le 16 septembre 2019. Cette année, les cahiers d’activités de français et de mathématiques pour les classes de CI et CP sont mis gratuitement à la disposition des apprenants par le gouvernement. Au cours de cette rencontre, il a levé un coin de voile sur les écoles qui se trouvent dans des régions inondées. Un  calendrier spécial sera conçu par les conseillers pédagogiques et les inspecteurs de ces régions en tenant compte du temps perdu pour que ces élèves puissent se retrouver dans les programmes exécutés. Pour finir, il a remercié les partenaires comme le réseau de téléphonie Mobile Mtn, l’Unicef qui appuient le gouvernement chaque année à travers la distribution des fournitures scolaires aux enfants.

Léonce Adjévi

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here