Réouverture des lieux de culte le 2 juin:L’église catholique prend des dispositions

0
1678

L’Eglise catholique n’entend pas exposée les fidèles à la réouverture des lieux de culte annoncée pour le 2 juin prochain. Dans une correspondance adressée aux Archevêques et Evêques, le Secrétaire général-adjoint de la Ceb, Abbé Pascal Guézodjè exhorte ces derniers à « une marche d’ensemble dans tous les diocèses pour préparer la réouverture des églises ». Lire la correspondance.

Aux

Archevêques et Evêques

Membres de la C.e.b

 

Excellence,

 

Le 14 mai 2020, une réunion s’est tenue au Ministère de la santé en présence de quatre ministres de la République du Bénin. Elle regroupait les responsables et dignitaires des religions au Bénin.

Vous avez déjà reçu le compte rendu du Directeur de la Cellule de communication de la C.e.b, le Père Eric Okpeitcha.

Suite à ce rapport, il importe qu’une marche d’ensemble soit observée dans tous les diocèses pour préparer la réouverture des églises prévue officieusement pour le 02 juin 2020.

Le président de la C.e.b, S.E. Mgr Victor Agbanou, fait à ce sujet des recommandations dont je viens vous informer :

1- Chaque Evêque devra informer et sensibiliser son presbyterium, les consacrés et le peuple de Dieu par des moyens appropriés.

2- Sur chaque paroisse, on devra préparer le nécessaire aux différentes portes d’accès aux églises pour le lavage des mains à l’eau et au savon.

3- Il faudra exiger de chaque fidèle le port de masque avant son entrée à l’église et le garder durant toute la célébration. Ceux qui communient ne l’enlèveront que pour la communion et le remettre aussitôt.

4- Il faudra veiller à la distanciation sociale d’un mètre sur les bancs. Des simulations pourraient être effectuées auparavant en matérialisant les places. L’implication des marguillers et des scouts et peut-être aussi des membres des conseils pastoraux paroissiaux, pourrait être envisagée.

5-  Pour le moment, le nombre de fidèles participant à chaque messe est fixé à cinquante (50). Cela pourrait évoluer d’ici à là.

Le Président recommande que la sensibilisation soit bien faite et que la discipline soit bien observée dans nos rangs. Il faudra éviter que le non respect de ces mesures ne conduise les Forces de Sécurité à intervenir dans les églises pour en expulser les fidèles. Il ne faut pas que l’Eglise Catholique soit stigmatisée comme la communauté religieuse qui favorise la contamination du Covid-19.

Les célébrations des obsèques et des mariages suivront strictement les dispositions sus-énumérées.

S’agissant de la reprise de la catéchèse, des groupes de prières et de l’administration des sacrements de l’initiation chrétienne, le

Président souhaite qu’on en discute au cours de la prochaine session plénière ordinaire de 09 au 11 juin 2020, soit une semaine après la réouverture des églises.

Compte tenu de l’évolution de la situation, de nouvelles informations vous seront données en temps opportun.

Les rencontres d’informations et de sensibilisations pourraient commencer à tous les niveaux dès le 18 mai 2020. Nous serons alors à quinze jours (15) jours de la date du 02 juin 2020.

En vous souhaitant une bonne réception de ce message, je vous prie,

Excellence, de croire en mes sentiments déférents et en mes humbles prières.

 

Abbé Pascal Guézodjè

 

Secrétaire général-adjoint de la Ceb

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here