Reprise de l’élection du maire de Parakou:Charles Toko décline toute ambition personnelle et s’en remet au Br

0
1598

C’est désormais clair dans la tête des populations de la Cité des Kobourou. L’ex-maire, Charles Toko, n’est plus intéressé par le poste de maire de Parakou. Il l’a fait savoir à travers une interview accordée à la presse locale dimanche 26 juillet 2020. Le prédécesseur de Aboubacar Yaya se retire de la course et souhaite que les attentions ne soient plus focalisées sur sa modeste personne. Convaincu que le dernier mot revient à sa formation politique, le Bloc républicain (Br), il pense que le parti va trancher tout en tenant compte des intentions de chacun. Lire sa déclaration.

« Oui, je confirme. Depuis cette semaine, j’ai passé tout mon temps à recevoir les membres de Bloc républicain et de l’Union progressiste pour des échanges sur la nouvelle donne dans la Commune. On a fait toutes sortes d’analyses possibles surtout sur mon désintéressement au poste du maire de la Commune de Parakou. Je leur ai fait savoir que personnellement, je ne tiens pas à revenir comme maire de Parakou. J’ai avancé mes raisons, ils ont avancé les-leur. Nous avons eu de sérieuses discussions entre nous. C’est vrai que c’est le parti qui décide avec la réforme du système partisan. Le parti est certes au-dessus de nous tous, mais il y aura des discussions préliminaires au cours de la semaine. Je leur ai fait part de mon intention pour qu’ils ne soient pas surpris demain. Le parti décidera tout en tenant compte de nos intentions. Je ne pense pas que le parti puisse décider dans ce sens. De toute façon, personnellement, j’ai dis au parti que ce n’est pas en étant maire qu’on peut servir Parakou. On peut servir Parakou en étant simple conseiller. On peut servir Parakou en étant simple citoyen de Parakou. Je suis un entrepreneur, je travaille dur. Pourquoi ne pas être le conseiller du nouveau maire ? Pourquoi ne pas travailler avec lui, la main dans la main. Donc, ce n’est pas forcément en Charles Toko. Le maire peut être aussi Aboubacar Yaya ou peut-être un autre de la Fcbe, du Bloc républicain ou de l’Union progressiste. Nous avons trois formations politiques au niveau de la municipalité de Parakou. Notre slogan, c’est Parakou d’abord. Si les trois formations peuvent se retrouver et décider, c’est la meilleure option qu’on puisse souhaiter pour la ville de Parakou. Je n’aimerais pas qu’on ne se focalise pas sur moi. C’est pourquoi très tôt, j’ai affiché mes intentions ».

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here