Respect des droits humains en Afrique francophone:Des spécialistes se penchent sur la question à Cotonou

0
2039

Les juges d’Afrique francophone ont participé, du 12 au 13 février 2020, à Cotonou, à un séminaire-dialogue judiciaire pour une application effective des normes internationale, régionale et sous-régionale des droits de l’homme en Afrique francophone. L’objectif poursuivi à travers cette rencontre scientifique est de réfléchir sur les différents aspects relatifs aux droits humains en Afrique francophone.

Organisé par la Commission internationale des juristes et l’Association africaines des hautes juridictions francophones, en collaboration avec la Cour suprême du Bénin, ce rendez-vous scientifique international s’est articulé autour du thème : « Etat de droit en construction dans les pays africains ». Il a permis aux spécialistes  en charge de la promotion et de la protection des droits de la personne d’échanger et de partager les bonnes pratiques juridiques et judiciaires. Appréciant la portée de cette rencontre, le président de la Cour suprême, Ousmane Batoko, président du Conseil d’administration de l’Association africaine des hautes juridictions francophones, a fait observer que son combat est de faire en sorte que les droits des justiciables ne restent jamais en souffrance. « En toute circonstance, il est du devoir du juge de donner à une disposition de droit de l’homme une interprétation et une application conformes aux exigences du droit international », a-t-il rappelé. Pour sa part, Sévérin Quenum, ministre de la Justice, a précisé que les droits de l’homme sont indispensables pour un maintien de l’ordre réel et durable. « La déclaration universelle des droits de l’homme considère qu’il est essentiel que les droits de l’homme soient protégés par un régime de droit pour que l’homme ne soit pas contraint en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et le principe », a expliqué le ministre Garde des sceaux. Cette rencontre de deux jours a permis de faire rayonner la bonne gouvernance, la démocratie et le respect des droits humains en Afrique francophone.

 

Odi I. Aïtchédji

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here