Restitution des biens culturels au Bénin au Sénégal:L’Assemblée nationale française adopte le projet de loi

0
750

Le projet de loi portant restitution des biens culturels au Bénin et au Sénégal a été voté le mardi 06 octobre 2020 par l’Assemblée nationale française. L’information a été rendue publique par la présidente de la fondation Zinsou, Marie-Cécile Zinsou sur sa page Facebook quelques heures après l’adoption du document. Les députés ont adopté ce projet de loi à l’unanimité soit avec 49 voix pour et 0 contre. Le texte doit à présent être examiné par le Sénat. Le transfert au Bénin porte sur 26 pièces (statues, siège royal, portes ouvragées notamment) du « Trésor de Béhanzin » provenant du palais d’Abomey en 1892. Elles sont aujourd’hui au musée du Quai Branly-Jacques Chirac à Paris. Dans le même ordre d’idées, la République du Sénégal, bénéficiera d’un sabre, avec son fourreau, dit d’El Hadj Omar Tall, conservé par le Musée de l’Armée, à la suite du don effectué à ce musée national par le Général Louis Archinard (1850-1932). Dans les deux cas, le projet de loi prévoit un délai maximal d’une année pour la restitution, par les autorités françaises, de ces œuvres. Selon l’Elysée, ces restitutions s’inscrivent dans une démarche globale de refondation du partenariat culturel entre la France et l’Afrique, qui repose notamment sur le transfert d’expertise et de savoir-faire en matière patrimoniale. Ainsi, le programme de travail conjoint avec le Bénin, signé par les deux parties à Cotonou le 16 décembre 2019, permettra d’approfondir le dialogue sur les différents aspects de la coopération culturelle franco-béninoise (formation des experts, création de filières professionnelles, échanges d’expertises, soutien financier à la création ou à la rénovation de musées, etc.), destinée à représenter une référence en matière patrimoniale. Il est à rappeler que la restitution des biens culturels au Bénin et au Sénégal a été confirmée par le président Emmanuel Marcon le mercredi 15 juillet 2020 en Conseil des ministres. Le projet de loi avait été présenté à ce propos au gouvernement français par le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères et la ministre de la Culture.

 

A.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here