Retrait du Bénin de la liste des pays d’origine sûrs par l’Ofpra:« Cette décision est hautement politique », selon Jacques Migan

0
733

La décision du retrait du Bénin de la liste des pays sûrs par l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) est hautement politique et est loin d’être une décision innocente. C’est ce que pense, l’ancien bâtonnier Jacques Migan. Invité de Esae Tv, hier dimanche 18 octobre 2020, il a désapprouvé le retrait du Bénin par l’Office. Selon Me Jacques Migan, l’Ofpra n’est pas autonome. Il interprète cette décision comme une immixtion dans les affaires du Bénin. Pour lui, le Bénin est un pays sûr puisque les entreprises françaises telles que Bolloré, Canal+ et Lafarge travaillent bel et bien au Bénin et exercent en toute quiétude. Au regard de cela, le Bénin n’a pas de leçon à recevoir de la France en matière sécuritaire et de démocratie, pense-t-il. Il affirme d’ailleurs que Paris ne fait rien au hasard et que si la décision de l’Ofpra tombe telle quelle, il y a matière à s’interroger. « Quels sont les intérêts qui poussent la France à prendre une telle décision ? (…) Quelle est l’unité de mesure qui permet de jauger la santé d’une démocratie ? », s’est-il interrogé. Il conclut que chaque démocratie se porte mieux en fonction des évènements.

 

Léonce Adjévi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here