Rétrocession  de 24 infrastructures de stockage au Maep:L’Uemoa renforce la sécurité alimentaire au Bénin

0
1148

L’Union monétaire économique ouest-africaine (Uemoa) a mis à la  disposition de l’Etat béninois, à travers le Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche (Maep), 24 magasins de stockage dotés,  chacun  d’équipements ultramodernes. La cérémonie de remise de ces infrastructures a eu lieu,  le vendredi  24 mai 2019, à l’ex-Sonapra de Parakou.

D’un  coût  global de 2milliards 600 millions de francs Cfa, la réalisation des 24 magasins de stockage avec les commodités requises a été entièrement financée par l’Union monétaire économique ouest-africaine (Uemoa). Réparti dans les 12 départements du Bénin, le joyau est composé de six magasins d’une capacité de 1000 tonnes chacun, 15 magasins  de 2000 tonnes chacun, 1magasin  de 3000 tonnes et 2 magasins  de 4000 tonnes chacun.  Soit une capacité totale de 47.120 tonnes. La Commune de Parakou s’en sort avec 2 infrastructures.  Justifiant le contexte de la mise en place de ces magasins réalisés par l’Agetur, le représentant résidant de l’Uemoa, Komlan Agbo,  a indiqué qu’aujourd’hui, le dérèglement climatique, la diminution des investissements dans le secteur agricole et l’épineux problème du foncier font peser des incertitudes sur l’offre des produits aliments alors que les études indiquent l’augmentation globale et structurelle de la demande.  Face à un tel enjeu,  l’Uemoa a opté pour l’approche régionale qui met l’accent sur la sécurisation des produits agricoles à travers la construction des magasins de stockage dotés de matériels de pré-nettoyage et de conditionnement des produits dans les Etats membres qui, isolément, n’ont pas les moyens pour assurer la sécurité alimentaire de leurs populations. Des agents ont été également formés par le projet  pour assurer leur gestion efficiente.  Selon   Djibril Mama Cissé, préfet du département du Borgou, cette initiative vient à point nommé puisqu’elle permet le renforcement de capacité de stockage et la réduction des pertes  post récoltes des pays membres de l’union. Gaston Dossouhoui, ministre de l’agriculture de l’élevage et de la pêche (Maep), a fait remarquer que ces infrastructures intègrent  parfaitement la politique nationale de construction de magasins de stockage de type moderne en vue de faire dos à la précarité.  A l’entendre, la mise à disposition de ces magasins  au standard international  constituent un motif  d’engagement pour  accroître la production agricole, un vœu cher au Gouvernement de Patrice Talon qui y travaille ardemment. Tout en témoignant les reconnaissances de l’Etat Béninois à l’Uemoa, le ministre a rassuré la  généreuse donatrice  de la bonne utilisation des joyaux. «Aucun magasin ne sera mal tenu. Aucun ! », a-t-il martelé. La signature de l’accord de rétrocession par les parties prenantes, la coupure symbolique du ruban, la remise des clés suivie de visite,  entrecoupés d’animation folklorique   sont les autres temps forts des manifestations.

 

Zéphirin Toasségnitché

(Br Borgou-Alibori)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here