Réussite de la Présidentielle du 11 avril 2021:La Céna échange avec les partis politiques

0
548

En vue de parfaire l’organisation du prochain scrutin présidentiel, et d’avoir des élections libres, crédibles et transparentes, la Commission électorale nationale autonome (Céna) a entrepris depuis mardi 26 janvier 2021 de recueillir l’avis des principaux protagonistes de l’échiquier politique national. Pour le premier jour, ce sont les partis politiques qui se sont informés du calendrier électoral et des pièces à fournir par les potentiels candidats.

Emmanuel Tiando et les autres commissaires ont échangé mardi 26 janvier avec les représentants des partis politiques légalement reconnus au Bénin. En effet, à quelques semaines de l’élection présidentielle du 11 avril 2021, la Commission électorale nationale autonome (Céna) a initié une série de rencontres à l’endroit des acteurs de la chaîne organisationnelle du scrutin présidentiel. Etaient présents à la séance, les représentants du Bloc républicain (Br), de l’Union progressiste (Up), du Parti du renouveau démocratique (Prd), de l’Union démocratique pour un Bénin nouveau (Udbn) et de la Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe). L’objectif selon Emmanuel Tiando, président de la Céna, est de recueillir les amendements des parties prenantes dans le processus électoral pour parfaire le scrutin présidentiel. Pour le président de la Céna, « c’est un processus qui engage l’ensemble des parties prenantes à savoir les partis politiques, la société civile, les institutions, les ministères ». Pour le président Emmanuel Tiando, avec la publication du calendrier électoral le 11 janvier 2021, le Bénin est rentré de plain-pied dans le processus électoral. Selon Rufin Domingo, directeur technique de la Céna, le calendrier contient des activités qui s’étalent sur cinq mois avec 17 activités-clés. La rencontre permettra aux responsables de la Céna de recueillir des avis et amendements pour parfaire l’organisation. Meublée de deux communications, la rencontre entre les responsables de la Commission électorale nationale autonome, des leaders de partis politiques et de la société civile vise à harmoniser les points de vue et à se mettre au même diapason pour la réussite du scrutin. La première communication a tourné autour du rôle des partis politiques dans le processus. Le communicateur dans ses explications a fait savoir que les formations politiques ont le devoir de promouvoir la défense du territoire pendant la campagne électorale et avoir l’esprit républicain ainsi que le caractère laïc de l’Etat. La deuxième communication a permis de présenter aux responsables de partis politiques légalement reconnus au Bénin et présents à la séance, les différentes pièces qui entrent dans la constitution du dossier de candidature. La Commission électorale nationale autonome tiendra une autre rencontre mercredi 26 janvier avec les acteurs de la société civile et les institutions de la République impliqués dans le processus.

 

Wilfrid Noubadan

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here