Risques de catastrophe liés aux inondations dans le Mono:L’Anpc alerte et sensibilise la plateforme de Lokossa

0
714

L’Agence nationale de la protection civile (Anpc) en collaboration avec la Centrale électrique de Nagbéto, la direction de transport fluvio-lagunaire et le Ministère des affaires sociales et de la microfinance a sensibilisé mercredi 2 septembre 2020, la Plateforme de réduction des risques de catastrophe de la Commune de Lokossa sur les inondations. C’est l’hôtel de ville qui servi de cadre aux travaux.

Les inondations de 2020 frappent aux portes des Communes béninoises. Les différentes structures du Mono sont préoccupées à cause des dégâts qu’elles pourraient engendrer. Dans ce cadre, l’Agence nationale de la protection civile (Anpc) de concert avec la Centrale électrique de Nagbéto, la direction de transport fluvio-lagunaire et le Ministère des affaires sociales et de la microfinance mise sur la sensibilisation à cause de la particularité de cette année à la Centrale électrique de Nagbéto. « La particularité de 2020 est qu’au lieu de tourner deux machines pour pouvoir chasser les crues d’inondation, nous avons seulement une machine et c’est ce qui fait le souci de la Communauté électrique du Bénin (Ceb).Elle m’a envoyé pour annoncer à la population qu’avec une seule machine, le remplissage peut-être précoce et nous allons laisser le trop plein très tôt », a confié Pascal Kpangon, directeur de la Centrale électrique de Nagbéto. Dans cet ordre d’idées, il a fait remarquer que le barrage de Nagbéto reçoit l’eau de plusieurs fleuves dont ceux du Mono et d’Ogou. Elle reçoit jusqu’à une hauteur d’un milliard 515 millions de mètres cube et c’est lorsque la capacité des machines est atteinte qu’elle laisse passer le trop plein. « Si Nagbéto laisse passer l’eau et que l’eau de ces fleuves s’ajoute, il aura d’inondation », a informé Pascal Kpangon qui a invité les populations à vite prendre leurs dispositions pour ne pas se faire suspendre par le phénomène d’inondation. Louant les efforts du gouvernement pour limiter les dégâts de l’inondation, le directeur général de l’Anpc, Aristide Dagou, a fait savoir que l’Exécutif est attentif aux cris de détresse des populations en cas d’inondation. La preuve, il a mis en place un fonds pour appuyer les Communes qui n’ont pas souvent de ressources pour gérer les catastrophes. Par ailleurs, il a invité les populations à respecter les consignes officielles. « Nous, nous sommes là pour mettre en œuvre le système d’alerte précoce. Nous allons toujours anticiper et vous donner l’information avant la survenue de la catastrophe. Alors, il faudrait que vous respectiez les consignes des autorités politico-administratives et nous serons en paix au temps des catastrophes », a-t-il martelé.

 

Gaétan Nato (Corresp. Mono-Couffo)

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here