Santé et éducation dans le Zou:Les acteurs s’approprient les politiques nationales

0
230

Des acteurs communaux et municipaux ont suivi, lundi 29 octobre 2018, un atelier de formation et d’appropriation des politiques nationales en matière de santé et éducation à Bohicon. Cette rencontre a été l’occasion de comprendre ces politiques et de construire une stratégie de plaidoyer pour une responsabilité plus accrue des collectivités locales. Egalement, cela a servi de cadre d’échanges entre les acteurs du système de santé, celui éducatif d’échanger et les élus communaux. Cela, afin d’harmoniser les idées pour mieux impacter les politiques sectorielles et les lois de la décentralisation. Pour Luc Atrokpo, président de l’Association nationale des communes du Bénin (Ancb), les politiques sectorielles sont donc prêtes à donner plus de pouvoirs aux communes.

src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »></script>
<ins class= »adsbygoogle » style= »display: block; text-align: center; » data-ad-layout= »in-article » data-ad-format= »fluid » data-ad-client= »ca-pub-4711733241009537″ data-ad-slot= »5661125067″></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Et pour que les communes ne soient pas en porte-à-faux avec les auditeurs pour non-respect des textes qui les régissent, il est plus que nécessaire d’aller à la relecture des textes de lois de la décentralisation. « Après plus de 15 ans de décentralisation, tous les acteurs conviennent que le moment est venu de faire évoluer les textes et les politiques nationales en matière de décentralisation et de gouvernance locale », a précisé le président Atrokpo.

src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »></script>
<ins class= »adsbygoogle » style= »display: block; text-align: center; » data-ad-layout= »in-article » data-ad-format= »fluid » data-ad-client= »ca-pub-4711733241009537″ data-ad-slot= »5661125067″></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Le président thématique  à l’Ancb, Sévérin D’Almeida, a souhaité vivement qu’ils sortent de cette rencontre avec des éléments enrichissants non seulement pour leur action en faveur de la relecture des textes de lois sur la décentralisation, mais aussi pour un plaidoyer en ce qui concerne la prise en compte des préoccupations des Communes dans ces deux secteurs sensibles.

 

 Gaétan Nato

 (Br Zou-Collines)

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here