Savalou:Les raisons de la fermeture du palais royal par le Tribunal

0
787

Le Tribunal de première instance de Savalou a prononcé vendredi 3 juillet 2020 la fermeture du palais royal avec les portes qui sont désormais sous scellées. Cette décision fait suite à la contestation née au lendemain de la désignation du nouveau roi Arsène Sèwanou Ganfon en remplacement du roi Gandjègni Ahoyo Gbaguidi XIV décédé le 27 janvier 2020. A l’audience du vendredi 3 juillet 2020, les juges en charge du dossier ont décidé de mettre en place une commission ad’hoc qui sera composée de 7 membres dont 4 de la collectivité et 3 sages notamment des personnalités provenant d’une autre collectivité qui vont siéger en tant qu’observateurs en vue d’un règlement du conflit qui oppose les différents camps du palais royal. Les conclusions du rapport d’activité de cette commission seront examinées au Tribunal le 21 juillet 2020. A noter que le Tribunal de première instance de Savalou avait déjà suspendu le processus de désignation du nouveau roi à l’occasion d’un verdict rendu le 14 avril 2020.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here