Scannage du projet de loi de finances 2020:Les députés ont enfin les armes

0
1176

Le président de la commission des finances et des échanges du Parlement, Gérard Gbénonchi, a bouclé hier mardi 29 octobre 2019, les travaux relatifs au séminaire d’appropriation par les députés du contenu de la loi de finances gestion 2020. Au total, trois communications étaient au cœur des travaux. Il s’agit du « Point d’exécution à mi-parcours du budget de l’Etat, gestion 2019, un point détaillé jusqu’au 30 juin 2019 et l’analyse des prévisions budgétaires 2020 », de « la dotation des axes stratégiques du Pag et du Pc2D au regard des Odd », et de la « présentation et analyse des dispositions fiscales contenues dans le projet de loi de finances, gestion 2020.

Ce projet comporte diverses mesures fiscales et des exonérations de droits, taxes de douane et Tva. Les députés ont eu des rudiments nécessaires pour mieux amorcer l’étude du document. C’est avec une attestation inébranlable que les députés, notamment ceux qui font leur baptême de feu, ont suivi les explications sur le « Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle (Dpbep) 2019-2021 » ; et le « Cadrage macroéconomique ainsi que la pertinence des prévisions budgétaires 2020 ». Des échanges, il ressort que d’importantes mesures sociales sont contenues dans le projet de loi de finances pour la gestion 2020. Tous les députés présents ont accordé un attachement particulier et soutenu aux différentes communications. En clôturant les travaux, le président de la commission des finances a remercié ses collègues pour leur assiduité ainsi que le Projet d’appui au renforcement des capacités du Parlement et des organes de gestion des élections (Parcpoge), qui ont gagné le pari de l’organisation grâce à l’appui financier du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud).

 

Martial Agoli-Agbo (Corresp. Ouémé-Plateau)

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here