Secteur énergétique:L’opérateur et l’auditeur des contrats désignés à la Sbee

0
831

Une nouvelle ère s’ouvre sur la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee). L’opérateur du contrat de gestion et l’auditeur des contrats pour sa gestion ont été désignés en Conseil des ministres du mercredi 11 septembre 2019.

La Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) dispose désormais d’un opérateur du contrat de gestion et d’un auditeur des contrats. Il s’agit de la Société canadienne « Manitoba Hydro International Ltd. » et du Groupement « Société Française de Réalisation d’Etudes et Conseil (Sofreco)/Aaa-Kpmg Togo ». La première structure a été déclarée adjudicataire provisoire pour l’Opérateur du contrat de gestion et la seconde pour l’Auditeur des contrats. Leur sélection a fait l’objet d’un processus dont les résultats validés en Conseil des ministres ont requis l’avis de non-objection du Millennium Challenge Corporation (Mcc), qui a été consulté, dans le cadre du partenariat en vigueur. Le Conseil a donc instruit les Ministres concernés à l’effet de procéder à la signature des contrats qui en résultent et d’installer le Comité de suivi et de contrôle des contrats, puis de procéder à la nomination de son président. C’est donc un nouveau pas qui vient d’être franchi dans les réformes enclenchées à la Sbee. En effet, le but de l’opération est d’assurer durablement la bonne gestion de la société. Cela, pour de meilleurs services aux consommateurs. C’est un secret de polichinelle que l’opérateur national de commercialisation du courant électrique au Bénin a besoin d’être reformé pour répondre aux exigences et aux défis du moment et de l’avenir. Cette décision est donc une réponse du gouvernement aux cris de détresse des populations  qui ont toujours souhaité un service de qualité. Ce qui est intéressant est que cette réforme, dont le but n’est autre que la recherche de l’efficacité de gestion, n’induit pas une privatisation de la Sbee, car la société et son patrimoine restent et demeurent la propriété de l’Etat béninois.

 

Pas de prévarisation

 

Le gouvernement du Nouveau départ qui travaille avec méthode n’a pas voulu suivre les populations dans la voie de la privatisation préjudiciable pour les finances publiques. Tout s’est fait dans l’intérêt du consommateur béninois et dans l’optique de la politique de modernisation du Bénin enclenchée depuis le 06 avril 2016. Avec cette option, le client pourra avoir en un rien de temps son compteur, payer facilement ses factures, recharger aisément et partout son compteur. C’est le lieu de féliciter l’Exécutif pour la régularité de l’opération auréolée par le quitus du Mcc. Il est même allé loin en mettant en place un comité de suivi et de contrôle des contrats. Preuve que le Président Patrice Talon tient aux résultats et à l’orthodoxie des choses.

JSB

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here