Sécurisation des espaces frontaliers:Une unité spéciale de surveillance installée

0
1535

Le nouveau site devant abriter le détachement de la marine nationale dans l’arrondissement de Madécali, à Malanville est désormais prêt. Le bâtiment a été inauguré par le préfet de l’Alibori Moussa Mohamadou, le mercredi 13 juin 2019.

L’Agence béninoise de gestion intégrée des espaces frontalières (Abegief) a doté la commune de Malanville d’un bâtiment pour abriter le détachement de la marine nationale. D’une valeur de 235 millions de francs Cfa, le bâtiment a été construit grâce au financement du gouvernement. Pour plus de mobilité, il a été mis à la disposition de cette unité, plus dix (10) motos de marque Tvs d’un montant total de 6 millions de francs Cfa. Le maire de la commune de Malanville, Dandakoé Inoussa, a déclaré qu’il s’agit d’une joie de voir réaliser un noble projet. Il n’a pas manqué de dire sa fierté d’avoir été témoin de cette grande avancée dans la stratégie de sécurisation des frontières béninoises. Pour lui, la réalisation et la mise en service de plusieurs infrastructures socio-communautaires et sécuritaires dans les arrondissements de Garou et Madecali vont permettre d’améliorer le quotidien des administrés. Et toutes ces actions marquent la présence de l’Etat béninois aux côtés des populations. Il a par ailleurs salué la vision du président de la République, qui a su choisir comme priorité, la question de la sécurité des personnes et des biens. Le maire entend contribuer à l’organisation des populations pour la coproduction de la sécurité intérieure de l’Etat. Le directeur général de l’Abegief, Baglo Marcel, a insisté sur les efforts du gouvernement à accompagner toutes les activités et actions de l’Agence. Promettant un bon usage du joyau, le représentant des forces armées a remercié le gouvernement pour toutes ses actions. « Ces actions de l’Abegief sont en corrélation directe avec le programme d’actions du gouvernement », a souligné le préfet de l’Alibori. Moussa Mohamadou a invité les forces de sécurité à appuyer les experts qui vont bientôt démarrer les travaux de démarcation entre le Bénin et le Nigéria.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here