Semaine du « Conseil national des chargeurs du Bénin »: Le Dg Kangni expose les ambitions du Cncb

0
5988

Une série d’activités a été initiée au Conseil national des chargeurs du Bénin dans le cadre de la « Semaine du Cncb » qui se déroule du 07 au 15 décembre 2018 à la Direction générale de la structure. A cet effet, la première conférence-débat s’est tenue hier lundi 10 décembre sur le thème « Le rôle du Cncb dans la chaîne portuaire ».

Les chargeurs, les transporteurs et les autres acteurs impliqués dans les importations et les exportations au Bénin maîtrisent davantage le rôle du Cncb dans la chaîne portuaire. C’est à la faveur d’une conférence-débat qu’ils ont été entretenus sur les missions de cette société étatique chargée de préserver les intérêts des chargeurs au Bénin. Cette séance d’échanges entre aussi dans le cadre de l’amélioration des prestations du Conseil national des chargeurs du Bénin (Cncb) vis-à-vis de ses usagers sous l’égide du Directeur général, Bruno Kangni. Dans sa présentation, Fawaz Sikirou, Directeur de l’assistance études opérations portuaires au Cncb, a indiqué que la société comprend quatre services dont le « Poste de contrôle juxtaposé » (Pcj), la « Statistique » et la « Facturation ».



Elle a pour missions de défendre les intérêts des chargeurs, d’assister les chargeurs, de promouvoir la chaîne des transports et de dresser les perspectives pour la réussite des opérations portuaires. A ses dires, le Cncb se charge aussi de la certification des poids des conteneurs à l’export, de l’élaboration des bulletins statistiques des transports, de l’assistance aux chargeurs à travers les parkings de gros porteurs et de la formation des chargeurs et des autres acteurs de la chaîne des transports. « Les thèmes des formations sont en adéquation avec les besoins exprimés par les chargeurs », a déclaré le conférencier. A sa suite Bruno Kangni, Directeur général du Conseil national des chargeurs du Bénin, a déclaré que la structure dont il a la charge agit principalement dans le domaine portuaire. Cependant, à l’en croire, en termes de perspectives, le Cncb entend s’ouvrir sur d’autres domaines.



« La volonté politique existe, donc le Cncb fera tout ce qui est en son pouvoir pour offrir les meilleurs services aux chargeurs et aux usagers », a-t-il laissé entendre. Au nombre des projections à court terme, le Cncb entend instaurer la carte de chargeur, réactiver le « trade point » et la bourse électronique et finaliser le projet d’assistance motorisée. Elle consistera à assister les camions en difficulté sur les routes.



Quant aux perspectives à moyen et à long termes, le Conseil envisage d’une part, de sécuriser et de mettre en valeur ses domaines. D’autre part, la structure veut construire un musée maritime et un centre d’exportation. Il faut noter que le Cncb est créé par le décret 83/197 du 25 mai 1983. Il dispose actuellement de plus de vingt parkings de gros porteurs. Une autre conférence-débat se tiendra ce jour sur le thème « La Cncb et la certification des poids des conteneurs à l’exportation ».

MYA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here