Session criminelle au Tpi d’Aplahoué:13 dossiers inscrits au rôle

0
1094

Le Procureur de la République près le Tribunal de première instance de deuxième classe d’Aplahoué, Fidèle Afé  Ayédjo Iko, a annoncé le vendredi 16 août 2019 le démarrage de la première session criminelle de sa juridiction. Au total,  13 dossiers dont 07 cas de viol, 2 cas d’assassinat, 01 cas de meurtre, 02 dossiers de coups mortels  et 01 dossier de parricide sont inscrits au rôle de cette session qui s’est ouverte hier lundi 19 août 2019. Pour le Procureur de la République, c’est le crime de viol qui passe en tête des faits répréhensibles. Ce qui traduit, selon lui, la survivance des pratiques ancestrales dans cette région réputée pour les cas d’enlèvement des jeunes filles, les jours de marché et sur les lieux de diverses cérémonies en vue du mariage forcé. « C’est donc pour donner une solution judiciaire correcte à ces déviances sociales et permettre à nos concitoyens du ressort de la Cour d’appel d’Abomey et du Tribunal d’Aplahoué de savoir que la justice est à leur service que cette session est lancée », a-t-il confié. En guise de rappel,  cette session du Tribunal d’Aplahoué en matière criminelle est instituée par les nouvelles lois portant organisation judiciaire en République du Bénin avec le vote et la promulgation de la loi portant Code de procédure pénale. Ainsi, cette disposition introduit, du coup, une réforme majeure dans le système judiciaire en ce sens qu’elle instaure le double degré de juridiction en matière criminelle. « Désormais, les compétences et attributions jadis dévolues aux Cours d’appel sont transférées aux Tribunaux de première instance qui deviennent des juridictions ordinaires devant connaître des crimes commis dans leurs ressorts respectifs », a-t-il fait savoir  avant d’inviter les populations  à aller massivement suivre ces procès pour s’enquérir des  faits de nature infractionnelle qui les guettent.        

 

Gaétan Nato (Corresp Mono-Couffo)

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here