Session criminelle au Tpi de Natitingou:18 dossiers inscrits au rôle

0
1167

Le Tribunal de première instance de deuxième classe a démarré, depuis lundi 25 novembre 2019 et pour la toute première fois de son histoire, sa première session criminelle. 18 dossiers sont inscrits au rôle de ces assises qui prennent fin le 18 décembre prochain.

3 cas d’assassinat, 5 cas de meurtre, 5 cas de coups mortels, 2 cas de viol, 1 cas de coups et blessures volontaires ayant entraîné une infirmité permanente, 1 cas de destruction de maison servant d’habitation et 1 cas d’abus de confiance aggravé. Voilà les dossiers inscrits au rôle de la session criminelle au Tribunal de première instance de Natitingou. L’ouverture de la première audience a été faite en présence du préfet de l’Atacora, Lydie Dèrè Chabi Nah. A cette occasion, le Procureur de la République près de cette juridiction, Bernardin Hounyovi, a fait savoir que le Tribunal de première instance statuant en matière criminelle a plénitude de juridiction pour juger en première instance les personnes renvoyées devant elle par ordonnance ou arrêt de mise en accusation. A la première audience de cette session, la cour a connu un dossier d’assassinat dont dame Kadidja Mamadou est l’accusée. Elle a été accusée de crime d’assassinat sur une fillette de 8 ans du nom de Djalika Hassane. L’affaire remonte au lundi 17 mai 2010 à Wokou dans la Commune de Ouassa-Péhunco. La cour, après un débat houleux entre l’accusée, son avocat Me Maurice Ligan, le ministère public assuré par Bernardin Hounyovi et les deux témoins, a condamné dame Kadidja Mamadou  à 15 ans de réclusion criminelle. Ayant déjà passée 9 ans 6 mois en prison, l’accusée y retourne pour épuiser les 5ans 6 mois restant.

 

Prince Ouindé (Coll. Atacora-Donga)

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here