Simplification et célérité dans le traitement des dossiers des retraités:Les prouesses de l’administration publique

0
2301

L’émission « Ma part de vérité » du dimanche 14 avril 2019 a reçu Prosper Koukoui et Aristide Aïmènou, deux acteurs clés du processus de modernisation de l’administration publique, notamment la gestion des pensions des retraités. Ils ont exposé les avancées enregistrées au cours de la mise en œuvre de la réforme.

Les retraités pourront désormais pousser un ouf de soulagement. Cela, grâce à la simplification et à la célérité dans le processus de traitement de leurs dossiers. De deux dossiers à 31 pièces auparavant, les retraités ne vont fournir qu’un seul dossier de 10 pièces. C’est ce qu’a annoncé Prosper Koukoui, Conseiller technique au ministère du Travail et de la fonction publique sur l’émission « Ma part de vérité ». Selon lui, à terme, les retraités ne fourniront aucune pièce pour l’établissement de leurs carnets de pension. De plus, il a affirmé que le gouvernement tient, d’ici à là, à respecter l’article 53 du Code des pensions qui prescrit que l’agent doit recevoir, le jour de son admission à la retraite son carnet .Par ailleurs, l’invité a fait savoir qu’un effort a été déjà dans ce sens. « Plus de 209 agents admis à la retraite, ont reçu leurs carnets des mains des autorités le vendredi 12 avril 2019 », a-t-il déclaré. Pour lui, cette remise entre dans le cadre de la phase pilote de la réforme.Aristide Aïnou, Directeur des pensions et de la rente viagère du ministère de l’Economie et des finances, a indiqué que le processus a été tellement simplifié que l’agent ne va désormais fournir que quatre pièces.Le Directeur a expliqué que le fonctionnaire, à un an de sa retraite, est informé des dispositions à prendre pour l’établissement de son carnet. Cela, grâce à la création d’un guichet unique qui permet de renseigner les retraités. « La mise en œuvre de cette réforme a permis à l’ensemble  des directions en charge du processus de simplification et de célérité dans le traitement des dossiers des retraités, de recevoir la certification Iso 1901 », a-t-il conclu.

 

Donald Kévin Gayet (Coll)

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here