Soulèvement des personnes en quarantaine dans un hôtel de Cotonou:Benjamin Hounkpatin annonce des sanctions

0
965

Les auteurs de l’émeute dans un hôtel dédié à la mise en quarantaine systématique des voyageurs, le lundi 06 avril 2020, ne resteront pas impunis. Après avoir dénoncé l’acte qui, selon lui, frise à la limite l’inconscience, le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin, a annoncé des sanctions à l’encontre des instigateurs de ce soulèvement. Les intéressés, mis en quarantaine dans l’hôtel, au terme des 14 jours de confinement et suite à leur résultat négatif au Covid-19, devraient normalement rentrer chez eux.

 

Mais la détection d’un nouveau cas de Covid-19 a amené les autorités à proroger de 14 jours leur mise en quarantaine afin de s’assurer qu’il n’y ait pas de nouveaux cas. Une décision qui n’aurait pas été de leur goût. Pour exprimer leur mécontentement, ils se sont soulevés contre la décision du gouvernement. Selon le ministre, ces soulèvements ne resteront pas sans suite. « Tous ceux qui ne respectent pas les prescriptions éditées, notamment celles concernant les mesures de quarantaine, ou de l’auto-isolement, seront soumis à des sanctions pénales conformément à la loi », a-t-il averti.

 

Abdourhamane Touré

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here