Sous-secteur Enseignement et formations techniques et professionnels:Le gouvernement en renfort au développement de l’éducation à la base

0
924

Le conclave hebdomadaire des ministres du mercredi 18 mars 2020 a permis aux membres du gouvernement  de décider de la prise en charge par le Budget national du coût supplémentaire nécessaire à la mise en œuvre de l’accord de prêt relatif au projet de développement de l’éducation de base, phase IV. Ce projet, dans sa composante « Amélioration de l’environnement d’apprentissage » prévoit la construction et l’équipement de 339 salles de classe, 189 logements pour enseignants, 113 blocs de lieux d’aisance à quatre cabines, ainsi que la réalisation de 51 forages à motricité humaine. A la suite de la sélection des entreprises adjudicataires, il est apparu que l’enveloppe initiale du projet de développement de l’éducation de base, phase IV, évaluée à sept milliards cinquante-quatre millions cent douze mille (7.054.112.000) Francs cfa, nécessite un financement complémentaire de trois milliards six cent trente-deux millions deux cent dix-sept mille neuf cent onze (3.632.217.911) Francs cfa. L’Etat a donc décidé de prendre en charge les ressources additionnelles. La preuve que la bonne santé des finances publiques permet à un Etat souverain, bien gouverné de prendre sereinement ses responsabilités dans ces genres de situation. Ce financement complémentaire qui démontre la volonté du gouvernement de faire du secteur de l’éducation un pilier de développement du Bénin. En effet, ledit projet a pour objectif d’améliorer la qualité de l’accueil mais aussi le savoir dispensé afin que l’école béninoise retrouve ses lettres de noblesse.

 

Marcus Koudjènoumè

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here