Soutenant le chef de l’Etat:Karamatou Fagbohoun engagée

0
879

El Hadj Karamatou Fagbohoun Adjaho, fille du richissime Séfou Fagbohoun est montée au créneau hier, dimanche 11 novembre 2018, pour réaffirmer son soutien indéfectible au président Patrice Talon. C’était sur l’émission « Ma part de vérité » de la chaîne Golfe télévision.

Dans un discours franc et plein d’engagements, Karamatou Fagbohoun Adjaho a exprimé sa volonté de se battre aux côtés du chef de l’Etat pour la réalisation du Programme d’actions du gouvernement. « Aujourd’hui, le Nouveau départ est le seul moyen, le seul chemin que nous devons suivre pour parvenir à l’éclosion de notre pays », a expliqué El Hadja Karamatou Fagbohoun Adjaho. Selon elle, cet engagement sincère et honnête est motivé par de nombreuses raisons. L’invitée a justifié son choix par la fin du délestage, le projet Asphaltage et les cantines scolaires. Selon Karamatou Fagbohoun Adjaho, Patrice Talon est la personne qu’il faut pour gouverner ce pays. « Il nous a démontré depuis 2016 qu’il est fait pour ce job », a-t-elle déclaré. A l’entendre, le chef de l’Etat s’attaque à la misère et à la pauvreté. Il ne cherche pas à résoudre une situation ponctuelle. Il fait en sorte que le Béninois, depuis le bas âge à la jeunesse, puisse être productif pour se préserver de la précarité.

src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »></script>
<ins class= »adsbygoogle » style= »display: block; text-align: center; » data-ad-layout= »in-article » data-ad-format= »fluid » data-ad-client= »ca-pub-4711733241009537″ data-ad-slot= »5661125067″></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
</script>

« C’est dans les projets tels que Arch qu’il y a ces fondamentaux pour se préserver de la précarité et de la pauvreté. Quand je parle des fondamentaux, je parle de l’assurance retraite, assurance maladie, microcrédit. Ce qui est très important pour nos populations, a souligné El hadja Karamatou Fagbohoun Adjaho. Selon l’héritière politique de Séfou Fagbohoun a indiqué que son soutien au chef de l’Etat n’est pas une aventure. « Je crois au projet du chef de l’Etat. Je crois sincèrement et profondément enl’homme, Patrice Talon », a-t-elle affirmé. Plutôt que de voir le verre à moitié vide, Karamatou Fagbohoun Adjaho a fait observer que la population le voit à moitié plein. Aujourd’hui, a-t-elle laissé entendre, la population est derrière le chef de l’Etat parce qu’elle a compris que depuis des années le pays est mal géré. On ne travaillait pas assez et des primes sont injustement perçues. Un Béninois qui travaille dur aura son salaire dont la valeur équivaut à ce qu’il a produit. Il n’y aura pas de décalage entre la rémunération et l’effort de la production. C’est la base d’un bon développement. Karamatou Fagbohoun Adjaho a nié son instrumentalisation par le pouvoir.

src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »></script>
<ins class= »adsbygoogle » style= »display: block; text-align: center; » data-ad-layout= »in-article » data-ad-format= »fluid » data-ad-client= »ca-pub-4711733241009537″ data-ad-slot= »5661125067″></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
</script>

« Talon ne peut jamais instrumentaliser une fille contre son père à des fins politiques », a-t-elle rassuré. Pour étayer ses propos, elle a confié que le président Talon, lors de la campagne présidentielle de 2016, lui avait interdit de le soutenir ouvertement. Cela, parce qu’il ne souhaitait pas que la politique divise une fois encore une famille. « C’est avec sa grande gentillesse que je me suis mise à l’arrière-plan au cours de cette campagne. Ce n’est pas en 2018 qu’il fera le contraire de ce qu’il m’a dit en 2016. Patrice Talon est unepersonnalité dotée d’une grande probité. « Je vous assure qu’entre lui et moi il n’y a jamais eu un contrat de marchandage. C’est ma volonté, ma foi en lui dans le Pag qui me fait venir auprès de lui », a martelé Karamatou Fagbohoun Adjaho. Ce choix n’a pas été fait sans le consentement de son père Séfou Fagbohoun.

src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »></script>
<ins class= »adsbygoogle » style= »display: block; text-align: center; » data-ad-layout= »in-article » data-ad-format= »fluid » data-ad-client= »ca-pub-4711733241009537″ data-ad-slot= »5661125067″></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
</script>

« Fagbohoun était informé de ma sortie politique », a-t-elle affirmé. Elle a d’ailleurs reçu tout son soutien lors de l’organisation du lancement du Pag. « Je ne crois pas qu’il n’y ait un quelconque problèmeentre le président Fagbohoun et le président Talon », a répondu, Karamatou Fagbohoun Adjaho pour expliquer que les ennuis du président d’honneur du Madep n’ont pas commencé avec le régime Talon. « Je fais confiance à la justice de mon pays. Quant à Fagbohoun, je le sais combatif et honnête.Je suis engagé derrière le chef de l’Etat et c’est un engagement fidèle. Talon n’a pas le temps de s’occuper des conflits personnels. Il faut éviter de le mêler à ces choses, car il est préoccupé par le développement du pays », a-t-elle martelé. Pour l’enracinement des idéaux du régime du Nouveau départ, Karamatou Fagbohoun Adjaho a décidé de s’engager avec le Bloc républicain.

 

Odi I. Aïtchédji

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here