Soutien aux personnes vulnérables:Le gouvernement appuie des étudiants handicapés et les parents de triplés

0
449

Le Ministère des affaires sociales et de la microfinance à travers le Fonds d’appui à la solidarité nationale (Fasn), a remis, jeudi 3 août 2020 des enveloppes financières à plusieurs personnes en situation de vulnérabilité. Il s’agit d’une part, des étudiants en situation de handicap, non boursiers et non secourus de l’Université d’Abomey-Calavi et d’autre part, de parents de triplés des départements du Littoral, de l’Atlantique et de l’Ouémé.

Cinq millions et demi de francs Cfa. C’est le montant total du énième appui du Ministère des affaires sociales et de la microfinance aux personnes vulnérables. Au total, 45 étudiants handicapés non boursiers et non secourus de l’Université d’Abomey-Calavi ont bénéficié de cet appui financier du gouvernement. « Je sais que vos légitimes attentes à l’endroit du gouvernement sont nombreuses. Sur la liste de celles-ci, il y a, à n’en point douter, la question cruciale de votre employabilité à la fin de votre formation. Cette importante préoccupation n’est pas perdue de vue. C’est pourquoi, dans notre marche progressive et irréversible vers l’amélioration des conditions de vie des personnes en situation du handicap, des actions sont menées en vue de la prise des décrets d’application de la loi n°2017-06 du 29 septembre 2017 portant protection et promotion des droits des personnes handicapées en République du Bénin », a mentionné Véronique Tognifodé. En dehors des étudiants en situation de handicap, une dizaine de parents de triplés, quadruplés et plus des départements du Littoral, de l’Atlantique et de l’Ouémé ont eu le sourire aux lèvres grâce à cet acte de portée sociale. Tout en indiquant que cet acte témoigne de la solidarité du gouvernement à l’endroit des couches vulnérables, la ministre des affaires sociales a indiqué à l’assistance que l’initiative va se poursuivre les jours à venir dans les autres départements du pays. La remise des fonds a été faite en présence du directeur du Fonds d’appui à la solidarité nationale, Alphonse Sogadji et de la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Eléonore Yayi Ladékan.

 

Marcus Koudjènoumè

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here