Stratégie nationale de l’Eftp:5 cabinets pour des programmes innovants

0
824

Le gouvernement a approuvé la réalisation des études de faisabilité pour  la mise en œuvre de la Stratégie nationale de l’Enseignement et la formation techniques et professionnels. Voyant  les choses en grand pour les Béninois, le Conseil des ministres du mercredi 3 juin 2020 s’est référé  à des cabinets de grande réputation pour mener ces études.

Cinq  cabinets internationaux ont été sélectionnés par le gouvernement pour la  réalisation des études de faisabilité des programmes de la mise en œuvre de la Stratégie nationale de l’Enseignement et la formation techniques et professionnels. Selon le Conseil des ministres du mercredi 03 Juin 2020,les conclusions des études à mener à cet effet seront mises à disposition des Partenaires techniques et financiers (Ptf) pour soutenir les discussions et motiver leurs décisions. Les  cabinets sélectionnés sont : Gfa Consulting group, cabinet allemand chargé des secteurs Agriculture, Cadre de vie, Infrastructures et Transports ; Consortium international de développement pour l’éducation (Cide), cabinet canadien retenu pour les secteurs Tourisme-Hôtellerie-Restauration et Energie ; Pwc, cabinet tunisien en charge du secteur Numérique ; et de Kek-Cdc, cabinet suisse retenu pour le secteur Artisanat. En effet, depuis avril 2016, le gouvernement du président Patrice Talon a fait l’option d’une meilleure adéquation formation-emploi, afin de donner plus de chance aux apprenants béninois sur le marché de l’emploi en misant sur la promotion et des investissements massifs dans le sous-secteur de l’Enseignement et la formation techniques et professionnels.  Dans ce sens, le 11 décembre 2019, la Stratégie nationale de l’enseignement et la formation techniques et professionnels a été adoptée en Conseil des ministres. Ce qui a conduit à l’organisation le 27 février 2020 d’une Table ronde de recherche de partenariat pour sa mise en œuvre. Près de 323 milliards de FCfa  de promesses ont été engrangées près des Ptf. Après un tel soutien, le gouvernement se doit de poursuivre la marche, d’où la mise en place décidée lors du Conseil des ministres du 18 mars 2020, du Projet d’appui à  l’opérationnalisation de la Stratégie nationale de l’Enseignement et la formation techniques et professionnels. Le gouvernement est déterminé à conduire et réussir ce projet  qui est une réponse à une préoccupation nationale incontournable dans un monde en pleine mutation en ce qui concerne le secteur de l’emploi. Le projet est en bonne voie et la mue de l’enseignement et la formation technique et professionnelle est en gestation. Par ailleurs,  le gouvernement  a aujourd’hui une meilleure visibilité des domaines à prendre en compte pour les formations. Ce qui dénote de la nouvelle orientation que le gouvernement veut donner à ce sous-secteur. L’un des secteurs qui cadrent d’une part avec les politiques de développement mises en place, et d’autre part avec les nouvelles exigences du marché de l’emploi.

 

Wilfrid Noubadan

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here