Subventions aux bénéficiaires du Pej:Modeste Kérékou lance la 2ème phase à Ouidah

0
2361

Les bénéficiaires de la 2ème phase du Projet emploi des jeunes (Pej) peuvent pousser un ouf de soulagement. Le mardi 18 juin 2019 à Ouidah, le ministre des Petites et moyennes entreprises et de la promotion de l’emploi, Modeste Kérékou, a lancé l’octroi de subventions d’installation.

Ouidah pour le compte des départements de l’Atlantique et du Littoral, Dogbo pour le Mono et le Couffo, Ifangni pour l’Ouémé et le Plateau, Savalou pour le Zou et les Collines, Ouaké pour l’Atacora et la Donga, et Kandi pour le Borgou et l’Alibori. Voilà les 6 Communes qui vont abriter la remise de subventions aux bénéficiaires de la 2ème phase du Projet emploi des jeunes (Pej) dont le lancement officiel a été fait hier. Pour le compte de l’Atlantique et du Littoral, tous les bénéficiaires ont reçu leurs subventions. Ce projet, faut il le rappeler, entre en ligne de compte dans le volet social des actions du Gouvernement du Président Patrice Talon. Au cours de la première phase de mise en place des subventions, 7 341 bénéficiaires ont été impactés dans les 77 Communes pour un montant total de  1.468.200.000 de FCfa. Pour cette deuxième phase, ils sont 8 130 à recevoir cette subvention pour démarrer une activité pour un montant total de 1.626.000.000 de FCfa. Pour les huit communes du département de l’Atlantique, y compris Ouidah, un montant total de 215.600.000 Fcfa a été décaissé pour servir les 1078 bénéficiaires. Le département du Littoral a reçu 96. 600.000 Fcfa pour ses 483 bénéficiaires. Soit au total une cagnotte de 312.200.000 Fcfa pour servir les jeunes des départements de l’Atlantique et du Littoral. Le maire de Ouidah, la Commune hôte, Célestine Adjanohoun, a remercié le ministre pour avoir fait cet honneur à sa ville et le gouvernement pour l’initiative du projet au profit des jeunes peu et pas scolarisés. Elle a rappelé les contraintes que lève le projet à savoir les difficultés d’accès au financement des couches vulnérables de sa Commune et a remercié l’équipe de projet. Elle a, pour finir, félicité les 130 bénéficiaires de sa commune et les a exhortés  à mettre en œuvre les activités pour lesquelles ils ont élaboré des fiches de financement après une formation en entrepreneuriat et de faire un bon usage des ressources que le gouvernement du Président Patrice Talon vient de mettre ainsi à leur disposition. Le préfet des départements de l’Atlantique et du Littoral, Jean-Claude Codjia, quant à lui, a rappelé que le gouvernement travaille inlassablement à l’amélioration des conditions de vie des populations. Il a, au nom des jeunes bénéficiaires, salué la maestria avec laquelle le ministre Kérékou supervise l’exécution du projet. Il a rappelé le processus rigoureux de sélection des bénéficiaires et les formations qu’ils ont suivies. Aux jeunes, il a dit sa fierté et les a invités à fructifier la subvention qui passe par une utilisation rationnelle de ces fonds pour changer leurs vies et impacter positivement leurs communautés. Il faut noter qu’au total, 8130 jeunes au plan national dans les 77 communes bénéficient du financement. Chacun d’eux  a reçu 200 000 Fcfa soit 1.626.000.000 Fcfa pour l’ensemble des bénéficiaires.

AT

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here