Suite à son interview à Jeune Afrique:Talon : de forts indices d’une candidature certaine en 2021

0
743

La candidature de l’actuel locataire du Palais de La Marina se précise pour la Présidentielle de mars 2021. Même si Patrice Talon avait déjà annoncé les couleurs en 2017 après la remise en cause du projet de mandat unique par l’Assemblée nationale d’alors, sa dernière sortie médiatique avec l’hebdomadaire Jeune Afrique constitue un nouvel indice qui vient prouver à suffisance que le président de la République sera candidat à sa propre succession.

La candidature de Patrice Talon en 2021 ne fait plus l’ombre d’aucun doute. L’horizon s’éclaircit de plus en plus avec des indices qui prouvent que le chef de l’Etat sera candidat à sa propre succession. Après le talk-show de 2017 sur la télévision nationale au cours duquel il a tranché la question de la promesse d’un mandat unique, Patrice Talon a annoncé clairement dans les colonnes de Jeune Afrique qu’il est déjà fixé sur sa candidature ou non en 2021. Même si la question semble embarrassante pour le chef de l’Etat, il assure que lorsque les éléments d’une décision sont réunis, il sait sur quel levier agir pour trancher. Apparemment, le président de la République a trouvé le bon levier puisqu’il a confié au journaliste François Soudan qu’ « à l’heure où il parlait, sa décision était prise ». Sans la dévoiler, le successeur de Yayi Boni à la Magistrature suprême avoue « savoir s’il sera ou non candidat ». En son temps, il promet que le peuple béninois qui l’a investit en votant pour lui en 2016 sera situé sur ces réelles intentions et les motivations de sa décision. Mais pour le moment, le chantre du Nouveau départ reste focalisé sur la mission qui lui a été confiée à savoir : sortir le Bénin des sentiers battus en l’inscrivant sur les rails du développement.

 

Serge Adanlao

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here