Supposée fermeture de l’unité de dialyse « Longue vie »:Une fausse alerte distillée sur les réseaux sociaux

0
548

La suspension des séances de dialyse annoncée, la semaine dernière à travers les réseaux sociaux, n’est qu’une invention qui a perturbé la sérénité des hémodialysés de l’unité de dialyse « Longue vie ». Tout est parti d’un document administratif interne mal interprété. En effet, les responsables du centre attiraient l’attention des autorités sanitaires sur une rupture du maté-riel de traitement. Selon une source proche du Ministère de l’économie et des finances, le ministre Romuald Wadagni a déjà instruit ses services compétents pour accélérer le paiement des factures.

A en croire la même source, le retard constaté est lié à quelques vérifications administratives. Il y  a donc eu plus de peur que de mal, puisque la supposée suspension des séances de dialyse annoncée ne sera pas une réalité. Les responsables de l’unité de dialyse « Longue vie », de concert avec les autorités gouvernementales, ont pris des mesures pour éviter la rupture de stocks des consommables médicaux. Pour rappel, le président de la République, Patrice Talon, s’était préoccupé de la situation des hémodialysés en 2017. A la suite des cris de détresse de ces derniers, il avait convoqué une séance de travail le 12 janvier 2018, en présence des ministres concernés, des cadres de l’administration et des acteurs du secteur pour dégager les pistes de solution. Plus rien ne devrait perturber les soins auxquels les hémodialysés au Bénin ont droit.

 

Marcus Koudjènoumè

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here