Sur des cours d’eau des départements du Mono, du Couffo et des Collines:Des ouvrages d’art bientôt construits

0
973

Les membres du gouvernement, réunis en Conseil des ministres mercredi 20 novembre 2019, ont décidé de lancer des travaux de construction d’ouvrages d’art dans les départements du Mono, du Couffo et des Collines. Lesdits ouvrages seront réalisés en des points jugés critiques sur certains cours d’eau de ces départements.

Le gouvernement anticipe sur les cessions probables d’ouvrages de franchissement dans les départements du Mono, du Couffo et des Collines. Il prévient, par la même occasion, les risques éventuels liés à l’effondrement des ponts de franchissement. A cet effet, le Conseil des ministres du mercredi 20 novembre 2019 a autorisé la construction de trois ouvrages d’art. Le premier desservira l’axe Bopa (Djidjozoun)-Allada (Lon-Agonmè) du côté du Mono. Le deuxième ouvrage sera érigé sur l’axe Tchi Ahomadégbé-Tchitto dans le Couffo et le troisième verra le jour sur l’axe Dassa-Soclogbo-Bétékoukou-Okpa-Igbodja. En termes de caractéristiques sommaires, chacun de ces ponts comprendra notamment une chaussée de 2 X 2 voies de circulation assortie de trottoirs pour les piétons, des travées, d’un tablier et d’une digue. Ces infrastructures visent à faciliter la mobilité des populations dans leurs activités de production notamment, et à prévenir les cas d’accident dus à l’absence ou à la mauvaise qualité de ponts de franchissement. De ce fait, le gouvernement Talon a tiré les enseignements des dernières inondations et des derniers cas d’accident enregistrés sur les cours d’eau. Les décisions ainsi prises sont une réponse prompte qui va soulager les populations de ces localités et les usagers des axes concernés. Le président Patrice Talon et les membres de son gouvernement, par le biais de cette initiative, veulent sauver la production des localités concernées. C’est le signe que leurs cris de détresse ont été entendus.

 

Conséquences économiques

 

La réalisation de ces infrastructures aura, à coup sûr, un impact économique sur les populations des zones concernées. Ces réalisations apportent de l’oxygène sur le front de la demande d’emploi, car la main d’œuvre locale sera sollicitée. De sources concordantes, cette annonce n’est que la première partie du plan gouvernemental. En effet, selon les mêmes sources, le Chef de l’Etat a commandité une évaluation générale de l’état des ponts là où il en existe, et des besoins en réalisation de nouveaux ponts afin de faciliter la mobilité des populations sur toute l’étendue du territoire national. Il en découle qu’il y aura une phase d’une envergure plus grande qui interviendra dès que les résultats de cette évaluation seront disponibles. Le sens de l’équité guide les actions du père de la Nation. Car, le président Talon n’entend marginaliser aucune région du pays pour quelque motif que ce soit dans sa politique de grands travaux. Il tient au développement équilibré de l’ensemble du Bénin. Toutes choses qui impulsent des activités économiques et le développement local pour un Bénin prospère. Pour qui connaît le chef de l’Etat, les ouvrages à réaliser respecteront des normes modernes avec en toile de fond le souci de leur durabilité.

 

Abdourhamane Touré

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here