Surveillance des plans d’eau au Bénin:Le gouvernement recrute 62 agents contractuels

0
1287

689 candidats dont 73 de sexe féminin et 616 de sexe masculin ont composé, samedi 8 août 2020, dans 3 centres dédiés à cet effet sur l’ensemble du terri-toire national. 62 personnes seront retenues comme agents contractuels de droit public de l’Etat au profit du Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche. Cela, à l’issue de la phase écrite suivie d’une phase pratique constituée spécifiquement de l’épreuve de natation. Les évaluations écrites se sont déroulées au Lycée technique Coulibaly de Cotonou, au Ceg 1 Abomey et au Lycée Mathieu Bouké de Parakou. La ministre de la Fonction publique, Adidjatou Mathys, et son collègue de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, Gaston Dossouhoui,  ont procédé au lancement des épreuves. Selon la ministre de la Fonction publique, il s’agit d’un recrutement de 62 agents dont 2 inspecteurs de développement rural, 12 contrôleurs de développe-ment rural et 48 agents des services spécialisés des services généraux de l’administration. « Nous avons reçu au total plus de 800 candidatures, mais après l’étude des dossiers, nous avons admis 689 agents à composer. Il s’agit de recrutement d’agents contractuels avec une durée de 2 ans renouve-lable. Le gouvernement qui organise le concours d’agents contractuels a la latitude s’il est satisfait de reconduire ou non le contrat et il revient au même gouvernement de décider de faire de ces contrats plus tard des contrats à du-rée indéterminée », a déclaré Adidjatou Mathys. Le ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche a indiqué pour sa part, que le présent recrutement fait suite à la politique d’assainissement des plans d’eau initiée par l’Exécutif au cours de la période 2019-2020. « Après la phase d’assainissement des plans d’eau, il faut les maintenir dans un état de pro-preté pour permettre la disponibilité de la ressource halieutique partout et pour tout le monde. Il y a des techniques de pêche recommandées et d’autres prohibées. Sans une brigade de vigilance et de surveillance, les velléités d’alors peuvent être encore reprises. C’est pour cela que l’Etat a accepté de faire recruter des agents de trois catégories pour s’occuper de la surveillance permanente de ces plans d’eau », a signalé Gaston Doussouhoui qui pense que cette technique pourra permettre aux populations riveraines de vivre des richesses de ces plans d’eaux. A noter qu’après le recrutement, les agents sélectionnés pourront bénéficier de formations paramilitaires, juridiques, et administratives et techniques afin d’accomplir pleinement leurs missions. L’époque de la pollution des différents plans d’eau au Bénin sera révolue dans les tout prochains jours. Avec ce recrutement de 62 agents contractuels de droit public de l’Etat au profit du Ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche dans le cadre de la surveillance des plans d’eau au Bénin, c’est donc une bonne nouvelle en faveur de la préservation de ces types d’écosystèmes fournisseurs de produits halieutiques.

 

Marcus Koudjènoumè

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here