Home ACTUALITE Talon en vrai homme d’Etat et en bon père de famille

Talon en vrai homme d’Etat et en bon père de famille

0
2415

Vrai homme d’Etat, on le sait. Fin diplomate, il l’est aussi. Patrice Talon vient de marquer encore les esprits en trouvant une solution à hantise relative à Tchaourou et Savè, deux villes situées au nord du pays et qui ont connu de terrifiantes violences, soldées par de nombreux dégâts matériels et des pertes en vies humaines.

Selon une certaine opinion, le chef de l’Etat béninois Patrice Talon est un dur à cuir. Mais la gestion des évènements de Tchaourou et de Savè a fait basculer cette opinion. Ceux qui regardaient ces évènements et pariaient sur un enlisement de la région voire du pays sont pris à contre-pied par la manière dont le chef de l’Etat a pris les choses en main. D’abord préoccupé par la situation, il s’en est occupé personnellement en multipliant plusieurs réunions au Palais de la Marina à chercher les voies et moyens pour calmer ces foyers de tension. Dans la foulée, on l’a vu renoncer de se rendre au Nigéria à l’invitation de son homologue Muhammadu Buhari. En faisant le choix de rester au pays que d’aller chez le géant voisin de l’Est, Patrice Talon a démontré son caractère d’un vrai homme d’Etat tout en envoyant ses civilités au président nigérian à travers son ministre des Affaires étrangères qui était allé le représenter. L’homme d’Etat béninois  s’y est rendu plus tard après que les forces républicaines aient pris le contrôle de la situation à Tchaourou et à Savè avec à la clef le retour au calme dans ces deux communes. L’heure était si grave qu’il a préféré d’abord s’occuper des affaires du pays. Dans la gestion de ces turbulences, le locataire de la Marina a su faire les bons choix avec des stratégies qui ont été payantes. On pouvait craindre le pire, mais la diplomatie utilisée par Patrice Talon a été productive. Car, il était question de trouver des solutions appropriées dans un bref délai pour affirmer l’autorité de l’Etat. Face à des individus armés qui ont semé pendant une semaine environ la terreur en s’attaquant aux passagers et transporteurs, en brûlant les biens publics et privés et en défiant l’Etat, le président de la République a cherché à protéger la population en déployant sur le théâtre des personnels militaires et des forces  de  maintien de l’ordre instruits à  agir avec professionnalisme. Des éléments des troupes envoyées pour défendre l’honneur de l’Etat  et protéger les populations ont fini par essuyer des tirs à l’arme artisanale et invisible sans désemparer. Avec courage et détermination ils ont  fait reculer les assaillants avant que les deux parties ne s’entendent pour fumer le calumet de la paix.  Le chef de l’Etat a d’ailleurs salué le travail des soldats qui ont tout fait pour éviter le carnage. Comme les évènements des 1er et  2 mai à Cotonou,  le conflit de Tchaourou et de Savè a été maîtrisé parce que la riposte de l’Etat a été bien menée pour venir à bout d’une insurrection planifiée pour déstabiliser le régime en place.

Abdourhamane Touré

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here