Talon relance l’installation des maires

0
1139

Le processus d’installation des Conseils communaux et d’élection des membres de leurs exécutifs bloqué pour rejet de certaines candidatures proposées par les partis politiques majoritaires a repris de fort belle manière le samedi 6 juin 2020.Le chef de l’Etat, après la notification de la conformité à la Constitution de loi interprétative par la Cour constitutionnelle, a promulgué le 4 juin 2020, la loi n°2020-13 portant interprétation et complétant la loi n°2019-43 du 15 novembre 2019 portant Code électoral. 48 heures après l’entrée en vigueur de ladite loi, les préfets ont renoué avec les séances d’installation des Conseils communaux et de désignation des exécutifs.

La procédure d’urgence choisie par les députés pour étudier et adopter la loi n°2020-13 portant interprétation et complétant la loi n°2019-43 du 15 novembre 2019 portant Code électoral a porté ses fruits. Le processus d’installation des Conseils communaux et d’élection des membres des exécutifs bloqué pendant des jours pour désaccord au sein des partis politiques majoritaires a été débloqué. Aussi bien la Cour constitutionnelle que le chef de l’Etat, chacune des deux institutions est restée dans la même dynamique que le parlement : relancer au plus vite le processus d’installation des Conseils communaux et d’élection des maires, adjoints aux maires et chefs d’arrondissement enrhumé par la vague de rejets de candidatures. Pour ce qui est du président de la République, prenant la mesure de la situation, Patrice Talon n’a pas manqué de jouer sa partition de bout en bout. Après avoir obtenu le consensus autour de la loi, et dès la notification de la conformité à la Constitution à travers la Dcc 20-488 du 04 juin 2020, le chef de l’Etat n’a pas tergiversé. Il est passé directement à la promulgation de la loi ouvrant ainsi la voie à la reprise des séances d’installation des Conseils communaux. La preuve, 48 heures seulement après, les préfets sont retournés sur le terrain. Au total, 39 Conseils communaux ont été installés le samedi 6 juin 2020 sur tout le territoire national portant à 65 le nombre de maires de la quatrième mandature de la décentralisation déjà désignés. La boucle sera bouclée ce jour avec les 12 Conseils communaux restants qui vont aussi connaître leurs exécutifs.

 

Serge Adanlao

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here