Taxe pour le développement du sport:Les fédérations en règle soulagées

0
1993

Le gouvernement apporte une bouffée d’oxygène aux fédérations. Il a décidé d’étendre la mesure de la contribution des grandes entreprises au financement du sport à hauteur d’un pour mille de leurs chiffres d’affaires hors toutes taxes aux fédérations sportives. La décision a été prise au cours du conclave hebdomadaire des ministres tenu le mercredi 4 décembre 2019,  au palais de La Marina.

Les fédérations en règle bénéficieront désormais des avantages liés au financement du sport. Ainsi en a décidé le Conseil des ministres en sa séance du mercredi 4 décembre. Cela, après avoir pris connaissance du compte rendu des ministres des Sports et des Finances de l’application de la taxe pour le développement du sport contenue dans la loi de finances exercice 2019. Le gouvernement, après avoir noté avec satisfaction l’adhésion des grandes entreprises à la décision de leur contribution au financement du sport à hauteur d’un pour mille de leurs chiffres d’affaires hors toutes taxes a décidé d’étendre cette mesure aux fédérations en règle. Ainsi, à l’instar des ressources investies pour les clubs sportifs, les montants octroyés aux fédérations seront considérés comme éligibles à cette contribution d’un pour mille au titre de la taxe pour le développement du sport. Cette mesure a été prise dans le but de susciter l’intérêt du secteur privé à la professionnalisation du sport au Bénin d’une part, et à la propriété ou la copropriété des associations et clubs sportifs par les entreprises d’autre part. En étendant cela aux fédérations, le gouvernement permet à celles-ci de diversifier leurs sources de revenus pour mieux mener leurs activités et améliorer les performances de leurs pratiquants ou licenciés. Ce faisant, l’Exécutif pose les jalons du Bénin du sport de demain. Il faut donc saluer cette option du gouvernement de jouer la carte de la transparence en rendant compte de l’accueil que les parties ont accordé à cette initiative. Mesure incitative, par la taxe pour le développement du sport, le gouvernement met le privé et surtout les entreprises et sociétés au cœur du sport de compétition. Un mariage qui va booster davantage le sport au Bénin et installer définitivement le pays dans le concert des grandes nations sportives. Véritable coup de pouce au développement du sport au Bénin, ces bonnes pratiques mises en œuvre par le gouvernement permettront de révéler le sport béninois.

 

Odi I. Aïtchéd

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here