Top Secret : Encore des maires 

0
10360

Encore des maires

 

Dans notre parution du mardi 19 mars 2019 sous la même rubrique, il a été fait cas de certains maires qui puisent à pleines mains dans les caisses des communes et ils ne devraient pas être surpris, un jour, que la justice leur demande des comptes. Dans l’édition d’aujourd’hui, votre journal fait allusion à des irrégularités notoires relevées dans le cadre de la passation des marchés publics à la tête de certaines villes. Les exemples sont légion et  l’Autorité de régulation des marchés publics qui veille au grain en la matière a déjà pris des sanctions à l’encontre des autorités concernées. De l’Alibori au Plateau, en passant par  le Couffo, certains maires sont interdits de signer des marchés publics et ont vu leurs prérogatives confiées à leurs adjoints. Une situation qui déteint sur l’ambiance. On y reviendra.

 

Hagbê consulte un ancien de sa chapelle

 

Universitaire et constitutionnaliste, ancien proche de l’homme en charge de la mission de consultation pour des législatives inclusives, ancien Doyen de la faculté des sciences politiques à l’Uac, il est sollicité par son ex-mentor qu’il rencontre ce jour. Les relations un peu ambigües entre les deux hommes ont sans doute donner place à l’actualité et à l’urgence. Car, c’est le moment où nul ne sera de trop dans la recherche de solutions pour sortir de l’incertitude électorale. Ainsi, les consultations politiques engagées dans ce sens par Hagbê sortent du cadre des partis pour  s’élargir à des personnalités clés très averties de la chose politique. Pourvu qu’on s’en sorte.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here