Tourisme balnéaire et développement durable à Ouidah:Les travaux de protection de la plage d’Avékélété lancés

0
301

Les travaux de protection et de valorisation du segment prioritaire de côte à Avélékté ont été lancés, jeudi 6 décembre 2018, à Ouidah, par le ministre du Cadre de vie, José Tonato. Il s’agit, à terme, dans le cadre du pilier 3 et l’axe stratégique 7 du Pag, de développer le potentiel touristique de la ville.
Aux alentours de midi jeudi 6 décembre 2018, la plage de l’arrondissement d’Avélékété, située dans la commune de Ouidah, présentait un visage inhabituel. Une foule bigarrée de personnalités africaines et européennes, avait envahi les lieux.

A quelques encablures du bord de mer, un navire rempli de granites attendait de lancer les premiers travaux du projet de protection et de valorisation de la côte. Devant les populations riveraines, qui se sont massivement déplacées pour vivre l’événement, le ministre du Cadre de vie s’est d’abord voulu rassurant. Face aux fausses rumeurs faisant état de menace de radiation des populations de la côte, José Tonato a déclaré que « la psychose des populations a été enterrée ». Avant d’ajouter que dans le cadre de l’aménagement et la protection du Littoral, 15 km linéaires ont été déjà sécurisées à l’Est de Cotonou, d’Akpapa-Dodomè à Sèmè-Kpodji. Par ailleurs, 4 autres épis d’un coût de 40 milliards sont en construction. « Nous venons d’ouvrir un nouveau front de lutte contre l’érosion côtière à Ouidah », a-t-il ensuite déclaré. Selon les explications fournies par le ministre, il s’agit à Avélékété, de la construction d’une digue immergée de 4km de longueur.



A cela, s’ajoutera le dragage de 2 millions m3 de sable pour le rechargement de la plage. Dans ce cadre, 420 000 tonnes de roches sont déjà acheminées à Cotonou. Elles s’ajouteront aux productions des carrières locales. L’ambition du chef de l’Etat et du gouvernement est de faire de Ouidah et environs, un « pôle de développement, créateur de richesses et d’emplois » à travers le tourisme balnéaire et écologique. Pour sa part, le 1er adjoint au maire de la ville de Ouidah, Bruno Adjovi, a salué la vision et l’ « œuvre ambitieuse » du chef de l’Etat, dont la détermination manifeste est de replacer « Ouidah sur l’orbite du développement ».



Selon le représentant du maire , ces travaux de protection et de valorisation du segment prioritaire de côte à Avélékété, visent le renforcement de la résilience de la zone côtière face aux différents effets des changements climatiques. « Cela participe de la stabilité de notre façade maritime et contribue au renforcement des activités génératrices de revenus, gage de réduction de la pauvreté et facteur de création d’emplois », a-t-il ensuite ajouté.
Jpm

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here