Tournée bilan de l’Anaepmr du Borgou:De l’eau coule dans plusieurs localités arides

0
3309

Le Gouvernement continue sans bruit ses actions pour une couverture intégrale du territoire en eau potable. L’Organe opérationnel en charge de la conduite du processus, l’Agence nationale de l’approvisionnement en eau potable en milieu rural (Anaepmr) a effectué, du 17 au 27 janvier 2019, une descente dans le département du Borgou, pour évaluer les travaux effectués dans le cadre du projet d’amélioration des systèmes d’approvisionnement en eau potable dans 24 villages du Bénin.

Les populations condamnées à boire l’eau de ruissellement, en raison de la qualité de leur sol, sont finalement délivrées. Pendant 10 jours, l’équipe de l’Anaepmr a mis en service plusieurs forages dans plusieurs localités du Borgou. A Tchaourou, N’Dali et Nikki, les populations ont eu des instants de bonheur en goûtant pour la première fois, à l’eau potable. A Kinnou Kparou, un village difficile d’accès de ladite commune, les populations ont jubilé. Trois  forages à débits positifs ont été réalisés à leur profit. Selon le chef de la mission de contrôle de l’Anaepmr, Philibert Jean-Marie Marcos, la population de Kinnou Kparou estimée à l’horizon 2037 est de 38679 personnes. A cette date, le besoin en eau potable est d’environ 36 m3 /h. Il est donc envisagé dans le cadre de ce projet, dira-t-il, de réaliser quatre forages à gros débit pour atteindre cet objectif. Le chef de mission de contrôle ajoutera, par ailleurs, qu’il sera également réalisé une bâche de 100 m 3 et un château de 200 m 3  de 20 m de hauteur et un réseau de conduite d’environ une dizaine de kilomètres. Dans la commune de Tchaourou, trois autres localités sont prises en compte par ce programme. Il s’agit de Agabassa, Anganradébou et Koda. Après Tchaourou, la mission de contrôle de l’Anaepmr s’est rendue du 23 au 25 janvier 2019 à Darnon Gbégourou, une localité de la Commune de N’Dali. Dans cette localité, l’équipe est allée constater la qualité des infrastructures réalisées au profit des populations. A Darnon Gbégourou, quatre forages positifs ont été réalisés à leur profit. Le débit projeté pour desservir convenablement les populations de Darnon Gbégourou à l’horizon 2037 est de 25m3/h.

 

Un impact sur une frage de la population

 

L’Aepmr qui sera construite permettra de desservir  une population estimée à environ 13.391 habitants. Outre ces trois forages positifs, il sera réalisé dans un délai raisonnable un château d’eau de 75m3 sur une hauteur de 12 mètres sous cuve. Une pose de conduite de plus de 22 km a été également prévue afin de permettre à l’ouvrage de servir tous les hameaux. Après N’Dali, l’équipe conduite par le chef de la mission de contrôle de l’Anaepmr, Philibert Jean-Marie Marcos s’est rendu du 26 au 27 janvier dans la Commune de Nikki. Trois localités de l’arrondissement de Suya à savoir Ganson, Daroukpara et Chen ont été parcourues pour le même exercice. Dans ces trois localités, deux forages d’une capacité de 16 m 3  /h ont été visité dont un forage positif entièrement réalisé. Il est annoncé dans ces localités, la réhabilitation de deux forages existants, de deux châteaux de 50m 3 /h, un bâche de 75m 3  et une pause de 6,150 Km.

 

Des populations débordantes de gratitudes

 

A Kinnou Kparou, les populations ont adressé leurs remerciements à l’endroit du Chef de l’Etat. A les croire, le gouvernement, à travers l’Anaepmr, honore méthodiquement son engagement de permettre l’accès universel à l’eau potable d’ici 2021. Le chef de l’arrondissement de Gbégourou Wouré Orou Bio, a laissé entendre que ces forages seront une réponse aux problèmes sociaux dans sa communauté. « Les femmes ne risqueront plus leur foyer en se réveillant très tôt pour aller à la recherche de l’eau pour les travaux ménagers », s’est réjoui le chef d’arrondissement. L’élu de la localité n’a pas manqué de rappeler le calvaire  de ses administrés dans la recherche de l’eau.  « Au moins avec  ces forages, ma population est sûre  de ne plus consommer de l’eau de qualité douteuse », a-t-il indiqué avant de remercier le chef de l’Etat qui honore sa promesse de donner de l’eau potable à tous les Béninois d’ici 2021. Le geste de gratitude des populations des trois localités de l’arrondissement Suya, dans la commune de Nikki était également débordant. Très émus par cette infrastructure qui les sauve de l’eau infecte, elles ont jubilé de joie exprimant de vive voix leur remerciement au  Chef de l’Etat. Au nom de la population, Clément Akakpo, chef de l’arrondissement de Suya a indiqué que le peuple Baatombu doit  une  fière chandelle au premier d’entre les Béninois qui est, à ses dires, un homme de parole. Le projet d’amélioration des systèmes d’approvisionnement en eau potable dans 24 villages du Bénin entre dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’amélioration des systèmes d’approvisionnement en eau potable dans 24 villages du Bénin. A la faveur de ce projet, entièrement financé sur le budget national, le département du Borgou bénéficiera de sept ouvrages d’assainissement en eau potable. Ces sept adductions d’eau villageoise multi-villages sont de nature à desservir une population de plus de 155.508 habitants à l’horizon 2037.

AT

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here