Tournée nationale du chef de l’Etat:Talon à Kérou, Natitingou, Kouandé, Matéri, Cobly et Boukoumbé

0
944

Le président de la République poursuit sa tournée nationale d’échanges directs avec les populations. Les dimanche 15 et lundi 16 novembre 2020, Patrice Talon était avec les populations de Kérou, Natitingou Kouandé, Matéri, Cobly et Boukoumbé pour l’exercice de reddition de compte de la mise en œuvre du Programme d’actions du gouvernement.

 

 

L’aménagement des vallées et l’érection de digues annoncés à Kérou

Le gouvernement entend aménager les vallées et l’érection de digues à Kérou pour développer les terres agricoles. Ce sont, entre autres, les deux annonces fortes faites aux forces vives de la Commune par le chef de l’Etat dimanche 15 novembre 2020 à l’occasion de sa tournée nationale. Les vallées des Communes Nord-Bénin, notamment celles de Kérou seront bientôt aménagées. Le gouvernement envisage également l’érection des digues en vue de prévenir les inondations et les submersions du fleuve Mékrou qui ont pendant longtemps causé des pertes en vies humaines et des dégâts matériels. Selon le chef de l’Etat, bien que les cours d’eau soient une richesse, ils constituent également un danger quand on ne fait pas ce qu’il faut. A ses dires, le programme travaillera à insérer dans les études les bras du Mékrou qui arrosent Kérou. « Les investissements sont mobilisés pour inverser le cours des choses dans ce domaine », a-t-il laissé entendre. Après cette nouvelle, la reprise du microcrédit annoncée par Patrice Talon dans les tout prochains jours permettra à tous les Béninois sans distinction de coloration politique d’entreprendre leurs petites activités commerciales. « Allez dire à nos sœurs, mères et filles qui sont à la maison que le microcrédit redémarre de plus belle », a déclaré le président de la République avant de préciser que ce programme nouvelle formule est devenu digital. A l’en croire, la délégation pour la mise en place du programme et la formation sera dans l’Atacora la semaine prochaine. Le désenclavement de Kérou sera aussi une réalité dans peu de temps. Le dossier relatif à la construction de la route cotonnière Banikoara-Kérou-Péhunco-Djougou est bouclé avec le partenaire technique et financier qu’est la Banque africaine de développement (Bad) qui a déjà libéré le financement. Les appels d’offres sont lancés au plan international et les entreprises adjugées. Il ne reste que leur déploiement.

 

Benjamin N. Douté

Des infrastructures routières au profit de Kouandé

A Kouandé, l’exercice a été le même pour le chef de l’Etat. Autre bastion du coton, la population a été émerveillée par l’arrivée du président Talon à qui elle a réservé un accueil exceptionnel. Le maire a félicité le chef de l’Etat pour les chantiers ouverts et les divers projets initiés au profit de la Commune. Toutefois, il a souhaité encore plus d’attention de la part de la première autorité du Bénin. En tête de sa préoccupation comme à Kérou, l’aménagement et le bitumage de la route inter Etat N°8 car la région est difficile d’accès et la plupart de ses voies sont impraticables. Les inondations, conséquence de la crue des cours d’eau avec leurs corollaires ont été abordées. L’asphaltage, un projet phare du Pag a séduit le maire qui a exprimé le souhait de voir sa commune en bénéficier. Comme pour dire qu’il prêche un convaincu, le président de la République a donné, dans son intervention, la pleine mesure de sa connaissance des problèmes et les solutions appropriées en cours d’implémentation. Le chef de l’Etat a dit clairement comprendre l’impatience des uns et des autres à jouir des fruits de la solidarité nationale. A côté des besoins spécifiques exprimés, le président de la République a partagé avec les participants la remise sur les rails du Bénin et « les avancées globales qui donnent à espérer lorsqu’on voit la trajectoire du pays ». « La mission de faire développer tout le Bénin appelle à aller graduellement », clarifie le président avant d’enchaîner : « Tout le monde aura l’eau à proximité à défaut de l’avoir dans sa maison ». Car pour le chef de l’Etat, quel que soit celui qui sera président, tout est déjà fait pour que le problème de l’eau soit réglé dans chaque localité du pays. « La planification est ce qu’on a gagné avec ce régime », a affirmé le président Talon pour justifier son assurance. Par ailleurs, après avoir expliqué les investissements colossaux consentis dans le secteur, il fait remarquer que la route avance au Bénin. Et bienvenues les bonnes nouvelles. La réalisation de la route Kota-Kouandé-Péhunco sera une réalité après avoir expliqué que la défaillance de la première entreprise chargée des travaux est déjà remédiée.

N. D.

La sécuritaire du territoire abordée à Matéri

La tournée nationale du président de la République entamée jeudi 12 novembre 2020, se poursuit. Après Kouandé, Kérou et Natitingou, dimanche 15 novembre 2020, le numéro 1 des Béninois, s’est rendu hier, lundi 16 novembre 2020 à Matéri, Cobli et Boukombé. Dans la première Commune, le chef de l’Etat a échangé avec les forces vives sur la sécurisation du pays. En effet, Matéri est une commune frontalière à plusieurs pays, à savoir le Togo et le Burkina Faso. Elle est confrontée au problème du terrorisme. La partie frontalière du Burkina Faso dans cette zone, étant réputée comme un nid à djihadistes, le terrorisme y est galopant. Lors de son intervention sur le sujet, Patrice Talon a laissé entendre que le Bénin fait tout ce qu’il faut pour que son territoire soit sécurisé. Il a notamment évoqué les réformes opérées pour la sécurité du territoire notamment le renforcement aussi bien en ressources matérielles qu’humaines des forces de défense et de sécurité depuis 2016. Il s’agit entre autres, de la mise sur pied des unités spéciales de la Police républicaine qui surveillent ses frontières, afin d’assurer la sécurité des populations. Désormais, la criminalité sous toutes ses formes est en recul sous l’impulsion du président Patrice Talon. Après avoir écouté les doléances des populations, le locataire du Palais de La Marina n’a pas manqué de prendre des engagements pour la satisfaction de la population de Matéri.

 

Léonce Adjévi

 

 

Natitingou : Talon insiste sur le changement de comportement pour le développement

C’est une ville de Natitingou complètement métamorphosée qui a reçu le président Patrice Talon le dimanche 15 novembre 2020 dans le cadre de sa tournée nationale. Longtemps délaissée avec une seule voie bitumée, la Cité des Nanto est désormais fière de disposer d’une quinzaine d’autres axes urbains grâce au projet Asphaltage du Programme d’actions du gouvernement (Pag) qui rend attractive la plus grande ville du nord-ouest du Bénin. La population a témoigné sa reconnaissance au porteur de ce projet qui n’est rien d’autre que le chantre du Nouveau départ. A la maison du peuple de la Commune, sages, notables, élus communaux bref, toutes les forces vives de Natitingou se sont mobilisées comme un seul homme pour dire merci au chef de l’Etat qui, depuis son accession au pouvoir, n’a cessé de gratifier Natitingou d’importantes réalisations. « La population de Natitingou a compris qu’elle ne s’était pas trompé de choix en mettant massivement votre bulletin dans l’urne au second tour de la Présidentielle de 2016. Elle est aujourd’hui très fière d’être bénéficiaire du Pag et de courageuses réformes engagées grâce auxquelles, par votre leadership éclairé, la société béninoise connaît une transformation progressive de qualité », a affirmé le maire Ouidi Yama Taté. En réponse au propos introductif du patron de l’Exécutif communal, le président Talon a rassuré « qu’on peut observer grâce à la synergie qu’il y a entre les Béninois, leurs institutions et leur gouvernement, ce pays change et est déjà un autre pays. Certes, les uns et les autres n’ont pas encore les retombées à titre individuel, mais c’est en construisant le pays que chacun trouvera sn compte », a laissé entendre le chef de l’Etat qui éprouve souvent une fierté, celle de savoir que lors des sommets internationaux, le Bénin est cité en exemple en ce qui concerne les corridors. A en croire l’actuel locataire du Palais de La Marina, il est souvent demandé aux autres Etats de s’inspirer de ce que fait le Bénin parce qu’il y a non seulement la sécurité, mais il n’y a plus de rançonnement. Pour Patrice Talon, personne ne pouvait imaginer qu’en si peu de temps, une Police nationale peut changer de manière aussi spectaculaire. Tel un plaidoyer, le président de la République a insisté sur le changement de comportement de ses concitoyens pour le développement du Bénin. « Si nous parvenons à modifier le comportement de chacun de nous, nous aurions gagné 50% de ce qui permet le développement, parce que l’homme est le seul responsable et la seule compétence nécessaire pour transformer son environnement et impulser le développement.

AT

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here