Tournée nationale du président de la République:Une première étape réussie

0
195

Le président de la République, Patrice Talon, est à Cotonou. Il observe depuis le mardi 17 novembre 2020, une pause dans sa tournée nationale entamée depuis le jeudi 12 novembre 2020 après avoir bouclé 17 Communes pour le compte de la première étape de la tournée de reddition de comptes aux populations. Au regard de l’accueil réservé au numéro 1 des Béninois, à sa délégation et des échanges avec les forces vives de ces localités, on peut s’en convaincre que c’est un premier round réussi.

Première étape réussie pour Patrice Talon en ce qui concerne sa tournée nationale démarrée le jeudi 12 novembre 2020 dans 54 Communes du Bénin. C’est ce qu’on peut dire au terme de la première étape du périple. Liesse populaire, chants, danses et reconnaissance de la population à l’endroit du chef de l’Etat par rapport aux réformes opérées depuis 2016 et dont d’impact est visible. L’observation a été faite dans chacune des villes parcourues lors de cette première étape de sa tournée nationale. Même les Communes « rebelles », n’ont pas pu déroger à la règle. A Savè, Tchaourou, Parakou, Kalalé, Nikki, Bembèrèkè, Malanville, Matéri, Cobly, Djougou et Bassila, une forte mobilisation d’hommes et de femmes a accueilli en effet le président de la République et sa suite ; ce qui selon les analystes est symptomatique de l’impatience brûlante des populations à voir celui à qui elles ont confié les destinées du pays depuis 2016. Lors des échanges, le président de la République et ses interlocuteurs ont fait un tour d’horizon des actions menées à leur endroit depuis le début du quinquennat. Ils ont notamment échangé sur les réformes et la réalisation des infrastructures routières, l’eau, l’énergie, la santé, l’éducation, la sécurité etc. A cette occasion, les élus locaux ont porté des doléances à l’endroit du chef de l’Etat. Des doléances qui ont pour la plupart été favorablement accueillies par ce dernier qui a promis de poursuivre dans sa dynamique de sortir le pays de la spirale infernale du sous-développement.

 

Des phrases fortes prononcées par le chef de l’Etat

 

Plusieurs phrases fortes ont été prononcées par le chef de l’Etat lors de cette première étape de sa tournée nationale. A Parakou, il a parlé de la réconciliation entre lui et son prédécesseur Yayi Boni. A Tchaourou, Patrice Talon a décidé d’établir un chronogramme des urgences pour Tchaourou et l’imposer à celui qui va le succéder. Ce sera le contrat que je vais signer avec Tchaourou. « Cela n’est pas de mes habitudes mais pour faire oublier cette mauvaise impression que Tchaourou a été délaissée, je le ferai », a-t-il dit. A Savè, il a exhorté les fils et filles de cette Commune au pardon et à oublier les évènements de 2019. A Nikki, Talon a promis une Présidentielle inclusive. « Je vous promets, c’est un engagement que je prends, que l’élection présidentielle à venir verra la participation de tout le monde. Inchalla, la Fcbe ira à l’élection », a rassuré Patrice Talon à Nikki. S’agissant du parti « Les Démocrates « , informe « Deeman radio », le numéro 1 des Béninois a confié que l’ancien Premier vice-président de l’Assemblée nationale, Eric Houndété et les siens pourront également prendre part aux prochaines joutes électorales. « « Les Démocrates » qui redoublent d’efforts depuis quelques jours auront leur récépissé et ils iront à l’élection présidentielle s’ils le souhaitent », a laissé entendre le chef de l’Etat. Il a par ailleurs ajouté que « Si cela se passe ainsi, alors, nos élections au Bénin seront de nouveau, des moments de fête, et nous aurons ainsi gagné le pari des réformes politiques ». Ces différents échanges avec le président Patrice Talon ont été très bien appréciés par la population de ces localités, qui à chaque fois, lui ont témoigné leur engagement à le porter en triomphe pour la Présidentielle d’avril 2021. Au regard de tout ceci, nul doute que cette première étape de la tournée nationale du Chef de l’Etat, a été une réussite.

 

Léonce Adjévi

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here