Transhumance politique en Afrique:Les solutions de Herman Mèton et de Abel Dako

0
2458
L’émission « Mercredi politique » de la Chaîne de télévision privée « E-Télé » a reçu, hier mercredi 12 févier 2020, Abel Dako, journaliste, analyste politique et Herman Mèton, observateur et membre de la société civile. A cette occasion, ils se sont prononcés sur le phénomène de la transhumance politique en Afrique et les solutions à mettre en place pour l’endiguer.
Il est possible d’enrayer la transhumance politique en Afrique. C’est du moins ce qu’on retient de l’émission « Mercredi politique » de la Chaîne de télévision « E-Télé ». Les invités Abel Dako et Herman Mèton après avoir dénoncé le phénomène, ont préconisé des solutions. A les en croire, pour bannir la transhumance politique des mœurs, il va falloir une éducation politique. Il s’agira, selon eux, de  montrer aux populations que la politique est une école. « Il y a une question de mentalité qu’il faut changer d’abord. C’est le travail à faire aujourd’hui. Tant qu’on ne le fera pas, cela ne pourra pas changer du jour au lendemain », ont-ils confié. Ils suggèrent également à ce que les partis politiques aient désormais une idéologie qui définit leurs idéaux. Pour finir, ils ont salué la volonté affichée du gouvernement béninois pour freiner la transhumance politique, qui déjà a permis de limiter le nombre de partis politiques. Ils l’encouragent aussi à continuer dans cette lancée. «  C’est avec ce gouvernement que les balises ont été véritablement posées. Nous l’encourageons à corser davantage les dispositions contraignantes pour limiter la transhumance politique au Bénin », ont-ils souhaité. Il est à rappeler que l’émission a également reçu comme invité Victorine Hounkpodoté. Elle est membre de parti politique.
Léonce Adjévi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here