Transports:La rénovation de l’aéroport de Cadjèhoun se poursuit

0
1711
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Première infrastructure aéronautique au Bénin, l’aéroport international Bernardin Cardinal Gantin de Cotonou poursuit sa mue. Le gouvernement, lors du Conseil des ministres, hier mercredi 05 février 2020, a décidé de relever son standing et de le rendre encore plus moderne.

Le visage de l’aéroport international Bernardin Cardinal Gantin de Cotonou changera d’ici peu. L’Exécutif vient d’autoriser la contractualisation pour des travaux connexes. Les travaux connexes en question sont pour optimiser les résultats escomptés dans la réalisation des premiers. Ils visent à donner une nouvelle dimension à l’ensemble des installations de la plateforme aéroportuaire et à améliorer les services aux passagers. En effet, dès l’avènement du régime du Nouveau départ, des travaux ont été poursuivis ou entrepris pour donner encore plus de confort aux passagers et usagers. Après les premiers travaux pour améliorer les services aux passagers, il est apparu nécessaire d’étendre les travaux au hall « départ » de l’aérogare passagers et de faire des aménagements connexes au pavillon présidentiel. Ainsi, au titre des travaux de réaménagement et d’extension dudit hall, il est prévu l’acquisition et l’installation d’un système d’information moderne avec comme objectifs de faciliter les formalités d’enregistrement, de promouvoir l’affichage automatique des vols, de garantir la corrélation bagages-passagers et d’aider à une meilleure facturation des prestations. Ce système d’information moderne qui regroupera plusieurs modules informatiques doit permettre de gérer les opérations aéroportuaires de manière efficiente pour assurer une plus grande satisfaction aux voyageurs. Il est vrai, beaucoup ne comprendront pas la pertinence de l’acte du pouvoir en place. Mais, pour leur gouverne, il est rappelé que le pays, depuis avril 2016, se transforme et est célébré dans les hautes sphères internationales. De ce fait, son principal édifice d’entrée des étrangers ou qui l’ouvre sur le monde doit être au standard international. Ce, en attendant la construction de l’aéroport international de Glo-Djigbé dont le processus suit son cours normal.

 

Joël Samson Bossou

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here