Travaux et équipements en vue du ePasseport:Le Bénin consolide la conformité de ces documents de voyage

0
606

Le Conseil des ministres s’est réuni hier mercredi 24 février 2021 sous la présidence du chef de l’Etat, Patrice Talon. Au cours de cette rencontre, plusieurs décisions ont été prises notamment l’adoption de la mise en place au Bénin d’un système de personnalisation des passeports ordinaires biométriques et digitalisation du processus de demande et de délivrance (ePasseport).

Le gouvernement mise sur le numérique pour changer la vie de l’administration publique et des Béninois. A cet effet, il investit massivement dans ce secteur pour faire du Bénin le quartier numérique de la sous-région. C’est dans ce cadre, que de nombreuses prestations sont déjà mises en service au profit de la population. Il s’agit entre autres  du e-visa, du e-casier judiciaire, du portail national des services publics et autres. A travers ses services, le gouvernement s’emploie à développer et implémenter de nouvelles applications et des services dès que les dispositions et exigences techniques le permettent, et aller un peu plus loin. C’est le cas de la mise en place d’un système de personnalisation de passeports ordinaires biométriques et digitalisation du processus de demande et de délivrance (ePasseport). La dynamique avait commencé depuis un moment avec le lancement officiel du service ePasseport le 29 juillet 2020 et les demandes pouvaient déjà se faire en ligne. Cette dynamique prend encore plus d’ampleur avec la décision prise en Conseil des ministres hier mercredi 24 février 2021. C’est une avancée certaine puisque la mise en place d’un système de personnalisation de passeports ordinaires biométriques et digitalisation du processus de demande et de délivrance (ePasseport) a pour avantages de  faciliter au citoyen résidant au pays ou établi à l’étranger, le processus de demande et d’établissement de passeport ; de fournir des services de qualité avec une satisfaction client optimale ; d’assurer une meilleure gestion du stock des carnets de passeports ; d’améliorer la sécurité des titres de voyage produits, par une maîtrise des processus et la mise en place de contrôles adéquats et de produire des documents de voyage conformes aux normes de l’organisation de l’aviation civile internationale. Pour cela, il est indispensable d’acquérir des équipements de personnalisation d’une part, et de digitaliser complètement le processus de traitement des demandes, leur suivi et la délivrance des passeports, d’autre part. Désormais, les Béninois qui résident ou sont établis à l’étranger pourront avoir plus aisément des documents de voyage de qualité, bien sécurisés et avec un gain de temps. Un tel dispositif permettra de moderniser les services chargés de la délivrance de ces documents de voyage notamment sur les volets relatifs à la gestion du processus de personnalisation des passeports ordinaires biométriques et de fourniture de services aux usagers. Le Bénin après le e-visa, l’exemption de visa pour les ressortissants de certains pays, fait un pas de plus pour renforcer la confiance dont elle jouit auprès de l’Organisation de l’aviation civile internationale, en produisant des documents de voyage encore plus à cheval sur les normes internationales.

 

Léonce Adjévi

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here