Home COMMUNIQUES Un pas décisif vers le dialogue

Un pas décisif vers le dialogue

0
2227
L’espoir renaît avec le dialogue politique qui a pris corps dans l’après-midi d’hier lundi 15 juillet. Grande décision à retenir de la rencontre, le démarrage sans tarder du processus de formalisation des partis politiques qui n’ont pas encore reçu leur certificat de conformité.

Elle a duré plus de trois heures d’horloge. La rencontre d’échange entre les partis politiques et le Chef de l’État a été une occasion exceptionnelle de dialogue franc et convivial. Aussi bien les acteurs politiques (de l’opposition) présents à la rencontre et le Chef de l’Etat étaient dans un état d’esprit qui démontrait assez clairement leur volonté à tourner la page et instaurer un cadre cohérent et harmonieux de dialogue. Très heureux de la présence de la majorité des responsables des partis conviés, le Chef de l’Etat n’a pas caché sa joie et son admiration. Patrice Talon s’est dit suffisamment honoré par cette marque de considération qui témoigne de l’engagement des uns et des autres à surmonter les divergences. Pour le Chef de l’Etat la démarche des acteurs politiques honore le Benin. « C’est une preuve, que nous sommes capables de surmonter nos divergences, nos querelles que nous sommes capables de reconstruire ensemble ce qui est abîmé… », a-t-il déclaré. Patrice Talon a précisé que la rencontre d’hier concerne exclusivement les partis en souffrance de personnalité juridique. Elle vise ajoute-t-il, à voir les voies et moyens pour surmonter les éléments de blocage afin de normaliser leur situation. Le souhait de Patrice Talon est que tous les partis présents soient régulièrement constitués ce qui permettra de les convier avec les partis déjà constitués dans un cadre élargi pour convenir ensemble des retouches nécessaire à la Charte des partis politiques et au Code électoral  sans remettre en cause la nécessité de réformer le système partisan.

Un chronogramme déjà établi

Sans tarder les instructions ont été données pour lancer le processus de formalisation des partis politiques encore à la traîne. A cet effet, le ministre a aussitôt convenu d’un chronogramme avec les uns et les autres. On réalise assez clairement que les choses iront assez vite, conformément à la volonté et aux instructions du chef de l’Etat. Au total, on le voit, le dialogue politique annoncé est ainsi amorcé puisque les bases ont commencé à être posées.

AT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here