Home ACTUALITE Un scrutin dans la paix à Cotonou et à Sèmè-Podji

Un scrutin dans la paix à Cotonou et à Sèmè-Podji

0
3441

Les citoyens béninois ont voté hier dimanche 28 avril 2019. Ils sont Près de 5 millions inscrits sur la Liste électorale. A Cotonou et dans l’arrondissement d’Agblangandan situé dans la commune de Sèmè-Podji, le vote s’est déroulé dans la paix.

A l’école primaire publique de Fifatin dans le 3ème  arrondissement de Cotonou, le vote s’est déroulé sans incident. L’affluence n’était pas celle des grands jours, mais les citoyens, conscients de l’enjeu, ont pu voter dans l’ordre et la discipline. « Je suis sorti de mon plein gré pour porter mon choix sur le parti qui m’inspire le mieux », a déclaré dame  Rosine. Idem pour Charbel qui pense qu’en tant que Béninois, il est de bon ton d’exprimer son suffrage. Samson Ahitchémin, l’un des responsables du poste de vote 3 nous a confié qu’il n’y a pas eu d’incidents majeurs. Il espère voire le maximum de citoyens avant la fin du scrutin prévue pour 16 heures dans ce bureau de vote. Au cours de notre périple à Cotonou, nous avions rencontré ceux qui votent pour la première fois. Il s’agit des nouveaux majeurs. Ils ont, pour la plupart, 18 ans. Très tôt ce matin, certains se sont rendus dans leurs postes de vote respectifs. C’est pour la première fois que Nadège veut voter. Il sonnait 8h et quart quand elle est sortie de l’isoloir du poste de vote 1 du centre de l’école maternelle de Cadjèhoun. En 5 minutes, elle a accompli son devoir civique toute émue. Même émotion chez Princia Ganssou. Elle a voté au poste de vote de Zongo. Elle n’a noté aucun incident. Heureux d’avoir voté pour la première fois, ces jeunes appellent leurs camarades et parents à faire comme eux. Le scrutin a démarré dans ces deux centres à 7 heures. Il prend fin à 16h. L’opération a démarré avec un grand retard dans l’arrondissement d’Agblangandan. Les postes de vote ont été ouverts aux environs de 9h. A 07h30, le coordonnateur de l’arrondissement envoyait ses agents sur le terrain. Jusqu’à cette heure, aucun des centres de vote de cet arrondissement n’était ouvert. « C’est en raison du retard constaté dans la réception du matériel sensible », explique Léonce Adjado, coordonnateur de l’arrondissement d’Agblangandan. De l’arrondissement, nous avons fait le tour de plusieurs centres de vote de la localité. A la place publique d’Akadjacomey, les agents s’installaient à notre passage autour de 9h à l’Ecole primaire publique Agbota. Les 6 postes de votes de cette école sont enfin ouverts. « Les électeurs viennent au compte-goutte » a renseigné Gérard Gbaguidi, président du poste de vote numéro1. A la place publique d’Agbalilamè, une dizaine d’électeurs ayant voté avant notre passage étaient plutôt satisfaits. Outre le retard constaté dans le démarrage de l’opération, le scrutin s’est déroulé normalement dans l’arrondissement d’Agblangandan.

Marcus Koudjènoumè

Jonas Gbènamèto vote à Djeffa

Le candidat Jonas Gbènamèto a posé son acte citoyen. Deuxième sur la Liste du Bloc républicain dans la 19ème circonscription, le Directeur général de la Poste du Bénin a est allé voter dans son village à Djeffa dans la Commune de Sèmè-Podji. Il a fait son entrée dans la cour de l’Ecole primaire privée Sainte Thérèse de l’enfant Jésus à 13h10. En l’espace de 5 minutes, le candidat a passé toutes les étapes du processus de vote. Selon lui, les élections se sont déroulées dans le calme et la tranquillité. « Les populations sortent et vont voter de façon pacifique et dans le calme habituel », a-t-il déclaré. Pour lui, ce scrutin montre la maturité du peuple béninois. C’est une preuve pour ceux qui pensent que les Béninois sont incapables de gérer des situations difficiles.

Donald Kévin Gayet

(Coll)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here