Union progressiste:La structuration du parti avant la désignation du candidat

0
828

Au parti Union progressiste (Up), l’heure n’est pas pour le moment à la désignation du candidat pour la Présidentielle d’avril 2021 comme c’est le cas avec le Bloc républicain (Br) qui a donné carte blanche au président Patrice Talon pour les prochaines joutes électorales le lundi 26 octobre. Les ténors du parti avec à leur tête Bruno Amoussou s’attèlent pour le moment à l’enracinement du parti avant d’officialiser au congrès de décembre prochain, le candidat du parti Baobab.

L’Union progressiste (Up), première force politique du Bénin depuis les Communales et municipales de mai 2020 entend asseoir ses structures de base d’abord avant de dévoiler son candidat pour la Présidentielle de 2021. Dans ce cadre, le parti s’organise minutieusement sur le terrain à travers le déroulement d’un chronogramme qui va de la distribution des  cartes de membre aux militants à l’organisation du congrès en passant par l’installation des structures décentralisées. S’agissant de l’installation des cellules, sous-sections, sections et fédérations dans les arrondissements, Communes et départements, elle sera effective durant tout le mois de novembre sur toute l’étendue du territoire national après l’épilogue de la distribution des cartes de membre le 1er novembre. Ce sont les responsables de ces structures de base qui prendront part au congrès de décembre et non des militants fictifs souvent débarqués les jours de congrès pour remplir les salles comme c’est souvent le cas dans les formations politiques. Pour asseoir l’hégémonie du parti sur tout le territoire national, le président Bruno Amoussou et les siens travaillent méthodiquement.  C’est après cet exercice que le candidat du parti sera avec la certitude que la machine de la victoire est en place et suffisamment huilée.

 

Serge Adanlao

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here