Vie des partis politiques:Les résolutions du Conseil national de Moele-Bénin

0
1161

Le parti Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin) a tenu, le samedi 14 septembre 2019 son premier Conseil national dans la Commune de Sèmè-Podji. Plusieurs motions ont été formulées àl’issue des travaux par les membres de cette formation politique.Tout en félicitant le président du parti Jacques Ayadji et les autres membres du Bureau politique pour les efforts consentis et les initiatives prises pour le renforcement des bases du Moele-Bénin et son ancrage sur l’échiquier politique national, les militants encouragent leurs leaders à poursuivre dans la dynamique de développement du parti.

Dans les secteurs des infrastructures et d’assainissement du cadre de vie, le parti remercie et encourage le président Patrice Talon et son gouvernement pour les nombreuses actions entreprises et suivies allant dans le sens du désenclavement des localités et le développement économique du pays.Les efforts fournis par l’Exécutif pour l’indépendance énergétique du pays et l’accès des citoyens à l’eau potable n’ont pas été occultés par le parti. Par ailleurs, Moele-Bénin invite la classe politique à cultiver la paix et la tolérance, pour la consolidation de l’unité nationale et la cohésion sociale.

 

Marcus Koudjènoumè

 

           

 

Motion de félicitations et d’encouragements au président de la République et à son gouvernement au sujet des efforts et réalisations dans les secteurs des infrastructures et d’assainissement du cadre de vie

Le parti Moele Bénin remercie et encourage très sincèrement le président de la République, son Excellence Patrice Talon et son gouvernement pour les nombreuses actions entreprises et suivies avec rigueur allant dans le sens du désenclavement de nos localités et le développement économique du pays. Comment ne pas reconnaître donc les nombreux projets lancés dans le domaine des infrastructures routières ? Au nombre de ceux-ci, et sans être exhaustif, nous pouvons citer :

L’aménagement et le bitumage de la route Natitingou-Boukoumbé-Korontière ;

La reconstruction du Boulevard de la marina à Cotonou ;

La réhabilitation de la route Dassa-Savalou-Djougou ;

L’aménagement et le bitumage de la route Djerégbé Dja-Owodé

L’aménagement et le bitumage de la route Lokossa-Dévé-Aplahoué ;

L’aménagement et le bitumage de la route des pêches phase 1 ;

L’aménagement et le bitumage de la route Abomey-Djidja; Toffo-Lalo; Agbangnizoun-Abomey et ses bretelles ;

L’aménagement et le bitumage des routes Zangnanado-Banamè-Paouignan, Covè-Banamè et Koguede-Za-Kpota ;

L’aménagement et le bitumage des routes Missessinto-Zinvié-Sèdjèdénou-Zè ; Rnie 1 (Cococodji)-Hêvié-Ouèdo et Ouèdo-Calavi Kpota ;

La reconstruction de la route Porto/Novo-Akpro-Misserété en 2X2 voies et aménagement et bitumage de la route Pobè-Adja Ouèrè-Ouinhi ;

L’aménagement et le bitumage de la route Akpro/Missérété – Pobè – Obèlè-Frontière du Nigeria ;

L’aménagement et le bitumage de la rocade de Porto-Novo ;

La Réhabilitation et le renforcement de la Rnie 2-Tronçon : Bohicon-Dassa-Parakou ;

La Construction du pont de Tovègbamè sur l’axe Akpro-Missérété-Kpédékpo.

Certains de ces projets sont en cours et d’autres même en voie d’achèvement. Pour les projets en voie d’achèvement, Moele-Bénin félicite d’ores et déjà les populations bénéficiaires qui oublieront bientôt tous les sacrifices et les peines encourus. Quant aux projets encore en cours, nous invitons la population au courage et à la patience car la fin de leur calvaire est dans un futur proche.

Le projet asphaltage fait aussi son petit bonhomme de chemin. Ainsi, pour la première phase, les linéaires en asphaltage dans nos grandes villes se présentent comme suit :

 Parakou : 34,470 km ;

 Bohicon : 35,346 km ;

 Abomey : 41,660 km ;

 Cotonou : 114,291 km ;

 Abomey-Calavi : 39,561 km ;

 Lokossa : 29,69 km ;

 Natitingou : 36.276 km ;

 Porto-Novo : 48,815 km et

 Sèmè-Podji : 37,817 km.

Soit un total, pour la première phase, de 418 km environ de rue en asphaltage dans ces différentes villes sans oublier les ouvrages d’assainissement en construction. Tout ceci permet l’assainissement et l’urbanisation de la majorité de nos grandes villes et une meilleure mobilité des populations.

 

Fait à Sèmè-Podji, le 14 septembre 2019

 

Le Conseil national

 

 

Motion de félicitation et d’encouragements au gouvernement de

son excellence le président Patrice Talon au sujet des efforts et

réalisations dans les secteurs de l’énergie et de l’eau au Bénin

1- Pour ce qui est de l’énergie

 

Se remémorant les situations de crise  liées au déficit en disponibilité et en  fourniture de l’énergie électriqueavec des délestages drastiques, ou parfois des coupures de longue durée ;

Considérant que l’indisponibilité de l’énergie électrique affecte l’activité économique avec des conséquences très néfastes sur  les petites et moyennes entreprises, les petites et moyennes industries qui ont vécu le drame des perturbations, des arrêts ou parfois de la disparition de leurs activités économiques du fait de l’inexistence en continu du courant électrique ;

Se rappelant la  situation de notre pays qui jusqu’à avril 2016, en plus de  l’énergie  électrique tirée de ses propres centrales thermiques installées dans certaines de ses grandes villes, le Dahomey, puis le Bénin a toujours acheté le courant électrique auprès du Ghana, de la Côte d’Ivoire, et du Nigéria ;

Considérant que  l’accroissement de la population a entraîné unedemande  plus accrue de l’énergie et que des solutions ont été recherchées par les gouvernements successifs ; que  l’avant dernière crise date de 2013/2014 où notre pays croyait avoir trouvé la meilleure solution à travers la construction de la centrale Maria Gléta1 ; que  la suite amère de cette expérience a conduit le gouvernement de Son Excellence le président Patrice Talon à réfléchir autrement en proposant à notre peuple la solution la plus adaptée et surtout la plus techniquement viable, avec une durée de vie de plus de 50 ans ;

En plus de régler le problème de l’énergie électrique, la construction de la centrale  de Maria Gléta2 est une source de création abondante d’emplois  et de modernisation des infrastructures civiles de sa zone d’installation. Cette centrale prévue pour fournir 127 Mw a dépassé ce seuil et a atteint 129Mw en situation d’essai de longue durée. C’est dire que l’ouvrage construit l’a été avec professionnalisme et  sérieux et il couvre déjà près de la moitié des besoins en énergie électrique de notre pays qui est d’environ 500Mw; notre souhait est qu’avant la fin de ce quinquennat 2016-2021, le Bénin arrive à devenir autonome en production d’énergie électrique et à pouvoir en revendre à son tour.

 

2-Pour ce qui est de l’eau

 

Considérant que le président de la République Son Excellence Patrice Talon a fixé le cap de 2021 pour l’accès  l’eau potable de tous les Béninois où qu’ils habitent sur le territoire national ;

Constatant que  la concrétisation de l’ engagement pris depuis avril 2016 a commencé par être visible depuis mi-2017 en milieu urbain et péri-urbain , avec le renforcement du  système d’alimentation en eau potable des villes de Djougou, d’Abomey, de Bohicon, d’Agbangnizoun, de Parakou, d’Abomey-Calavi , de Cotonou , de Porto-Novo et leurs environs à travers  la modernisation des installations de forage , de transport , de traitement,  de stockage et de distribution de l’eau ;

Constatant qu’à ces projets qui sont en phase très avancée d’exécution pour certains ou même achevés pour d’autres,  s’ajoutent ceux dont les financements sont déjà bouclés et qui n’attendent que les procédures de passation de marchés ; On citera dans cette catégorie le renforcement des systèmes d’alimentation en eau de Boukoumbé , Covè , Zagnanado sur fonds Kowétien et Adjarra , Bassila sur fonds Néerlandais ;

Prenant en compte  le projet inédit que le Gouvernement est en train de mettre en œuvre dans les Collines pour alimenter les six (6) communes de ce département et qui est financé par Exim Bank de Chine. Il s’agit en effet de la construction de deux barrages de 2millions et 12 millions de m3 respectivement à  Ayédjoko (Commune de Savè)  et à Lifo (Commune de Glazoué) ; que ces barrages seront accompagnés de la construction de plusieurs équipements, le tout évalué à plus de 50 milliards de FCfa ;

Considérant qu’en milieu rural, la création et l’accompagnement permanent de l’Agence pour l’eau potable en milieu rural (Anaepmr) est en passe de changer la donne en matière de fourniture de l’eau potable  dans nos villages et hameaux éloignés des centres urbains ; que l’Agence dispose actuellement de plus de 600 dossiers de réseaux d’alimentation en eau potable dont l’exécution a commencé par les travaux de forages sur toute l’étenduedu territoire national ; qu’ à terme ce sont plus de 100milliards de nos francs qui y seront injectés ;

Le Parti Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin adresse la présente motion de félicitations et d’encouragements au président de la République Son Excellence Monsieur Patrice Talon pour tous ces efforts et réalisations dans les secteurs de l’Energie et de l’Eau. Moele-Bénin les exhorte à poursuivre dans cette dynamique pour une autonomie complète du Bénin en énergie et une couverture intégrale en eau potable.

 

Fait à Sèmè-Podji, le 14 septembre 2019

 

Le Conseil national

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here