Violences à Tchaourou:El Hadj Malêhossou appelle à la retenue

0
1789

Au détour  d’une rencontre avec les journalistes ce vendredi à Cotonou,  El Hadj Malêhossou, ancien député à l’Assemblée Nationale,  s’est prononcé sur les derniers développements de l’actualité, notamment les affrontements  à  Tchaourou et de Savè.  L’Honorable s’est dit marqué et déçus par  les violences  ayant occasionné d’énormes  dégâts matériels et  humains.D’autant plus qu’il avait, en collaboration avec d’autres personnalités au sein de la Fondation Malêhossou, entrepris des  démarches pour  négocier un retour à la paix,  dès que l’alerte avait  été donnée au sujet de ces violences. Hélas, ces rencontres successives avec les meneurs,  sous l’égide des Imams desdites localités, se sont soldées par un échec. Cet échec est surtout dû selon le président de la Fondation Malêhossou, à la rigidité d’esprit de certains jeunes, qui sont restés campés sur leur position et   exigeaient la libération immédiate d’un des leurs arrêté dans le cadre des enquêtes sur les violences enregistrées le 28 Avril dernier. D’autres  exigeaient   la libération des alentours du domicile de l’ancien Président Boni Yayi à Cadjèhoun.El Hadj Malêhossou dans ses démarches a pu rencontrer certaines autorités qui ont estimé qu’il faut laisser  la justice faire son travail. Devant une telle situation et s’appuyant sur le Coran, le Président de la Fondation Malêhossou appelle à la retenue et à la préservation de la paix. Pour lui, tout le monde doit œuvrer pour que notre pays soit toujours un modèle de  stabilité et de démocratie.C’est pourquoi, il invite  journalistes  et leaders d’opinion à prôner   la paix et les vertus du dialogue.

 

AT

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here